Articles

Lettre à ma balance…

Bonjour à tous,

J’ai très longtemps hésité à écrire cet article, mais surtout à mettre en application ce que je vais vous raconter…

J’ai de suite privilégié mon blog vis à vis d’instagram car, on ne va pas se mentir , beaucoup moins de personnes font l’effort de lire des articles plus élaborés que des post sur Instagram…

J’ai donc préféré ce lieu plus « intime » pour me confier 😉

Je suis, et cela depuis des années, torturée par mon poids et mon corps (cuisses et mollets).

Vous allez vous dire : « encore une tiens qui nous ramène sa fraise alors qu’elle fait une taille 36/38 »

Et bien pourquoi faudrait il faire un 46 pour parler de poids et de mal-être?

On peut faire un 34 et être mal dans sa peau et faire un 46 et être épanouie…

il y quelques années je fessait dix kilos de moins, alors oui je pouvais manger ce que je voulais, oui je fessait du sport 3 fois par semaine, mais voilà là trentaine arrivant j’ai accumulé les kilos…

(Ici en 2012… avec presque 10 kg de moins … )

Et il y a un an EVJF d’une amie… même maillot de bain pour toute les filles, les copines toutes mieux gaulées les unes que les autres, je me suis dit « Joséphine faut que tu perde ces kilos sinon tu ne vas pas te sentir à l’aise »

J’ai perdu mes kilos pour arriver à 57/58 kilos ( je fais 1m68) en mai 2017…

Je me sentais bien…

Mais je me trouvais toujours un peu plus grosse que mes copines.. même si sur les photos j’avais les mêmes cuisses que certaines, « bobo têtête » comme dirait ma mère cette grand philosophe du 21 eme siècle!

Je tiens à préciser que je me m’inspire pas des #bodygoal Instagram ce n’est pas la vie, je ne retouche pas mes photos : je n’affine pas mes cuisses, je ne réduit pas ma taille… non je ne me mets pas en maillot de bain tout simplement 🤣 car je ne me sens pas à l’aise et surtout que ce n’est pas trop mon style de me mettre en maillot sur les réseaux sociaux (chacun son truc ein) !

Et hiver 2017, je change de boulot, je pars des semaines en déplacement, plus de sport, des resto, la suite on la connais.. de 58 kg je suis montée à 65kg… je n’ai pas avancé que mes os étaient lourds car ça c’est du flan 🤣

Lors de mes recherchées de robe, j’ai eu les larmes aux yeux quand je me suis vue en sous vêtements quand la cabine d’essayage pour ma robe de mariée avec ma meilleure amie … mais sans en parler à personne, je l’ai gardé pour moi …

Alors oui, mes amis m’ont dit «  mais arrête tu es très bien » «  tu n’as rien à perdre » mais à vrai dire ce n’est pas le regard des gens, ni les filles sur Instagram ou encore moins les diktats qui m’importent… NON ce qui m’importe c’est MOI !

Oui j’aime quand je suis mince… c’est un crime? j’admire les femmes pulpeuses et je trouve cela magnifique mais cela ne me va pas…

Je me sens bien dans ma peau avec qq kilos en moins, c’est tout!

Mais voilà à 31 ans je n’arrive pas à perdre ces maudits kilos… pourtant je mets toutes les chances de mon côté!

Sport, alimentation, kinésithérapie et médicament pour la rétention d’eau, et vous savez quoi … ça ne marche pas beaucoup… car psychologiquement je n’y suis pas : je focalise là dessus!

alors oui j’aime manger au resto avec mon amoureux, boire des verres entre amis, sortir, craquer sur un muffin à 10h…

Mais ces petites choses me bouffent la vie… car vous savez quoi? Je suis une obsédée de la balance!

Je me pèse le matin, je me pèse avant d’aller courir, après le sport, après un restaurant,…

et ces chiffres que je vois me fendent le cœur!

Idem pour tout ces shorts que je n’ose plus mettre ainsi que ces petites robes que je portais il y a quelques années…et pour cause, mes cuisses et mes mollets me dégoûtent…

Avec les grosses chaleurs je gonfle d’eau tout le temps et à chaque pesée je déprime…

Au travers de ces mots vous allez peut être me détester ou vous retrouver… mais une chose est sûre, je ne veux pas me faire plaindre ou traiter d’anorexique (je l’ai peut être été étant jeune, je pesais à peine 45kg mais aujourd’hui je ne suis absolument pas dans la même détresse!), je veux juste mettre des mots sur le seul point négatif dans ma vie actuelle et essayer de surmonter ce petit mal qui bouffe mon quotidien.

C’est donc aujourd’hui que je décide de m’accepter comme je suis!

C’est aujourd’hui que mon mec ( mon mari pardon) a décidé de planquer cette putain de balance qui me pourrie la vie !

C’est lui qui a pris la décision de faire cela hier soir après avoir vu ma tête lors d’une énième pesée … je crois que c’est la meilleure décision qu’il ai prise, après m’avoir demandé en mariage bien sûr !

Aujourd’hui lundi 9 juillet (oui j’ai écris cet article il y a 2 jour…) je décide de ne plus être prisonnière d’un chiffre sur la balance, d’un jean en taille 34 dans le quel je suis rentrée et que je garde comme but ultime de remettre un jour!

Oui ce jean que je garde et qui ne pars jamais en vide dressing car j’ai ce but : le reporter un jour… « mais ma cocotte ne rêve pas tu pesais 55kg » quand tu le portais… faut se faire une raison! »

Aujourd’hui j’ai ce putain de DÉCLIC !

Bye bye l’obsession des 57kg, franchement le bonheur ne tient pas qu’à un chiffre sur un mini écran entre mes deux pieds !

Je vais faire au moins un heureux… mon « Peyo » qui se pli en 4 pour m’aider dans ma croisade contre la rétention d’eau, à me conseiller dans le sport, à me dire qu’il ne veut pas que je sois un sac d’os ! Bon peut être qu’il me préférais quand j’avais un cuissot moins généreux… mais bon

Alors oui, je suis bien d’accord Il y a bien plus grave dans la vie : j’ai une famille en bonne santé, un travail , un toit sur la tête, je suis en bonne santé, mais je voulais partager avec vous ce petit point noir dans ma vie de tout les jours …

je continue à avoir la pêche et le sourire & je pense même encore plus, cela n’affecte pas forcément ma vie de tout les jours, uniquement ces moments où je suis seule avec ma balance et mon miroir…

Je suis donc à l’écoute de vos ressentis ou expériences similaires…

RIP ma balance !

PS: au troisième jour de non pesée, je me sens bien, certes un peu stressée de ne pas savoir si ce petit restau et les macarons entre copines d’hier m’ont coûté 500g en plus, ou alors si quand je suis allée courir j’ai réellement perdu 800g, en tout cas je n’ai plus le moyen de vérifier!

libérée, délivrée, je ne me pèserai plus jamais !!!