Bonnes résolutions de la rentrée

Hello les Z’amis!

ATTENTION BILLET D’HUMEUR

J’espère que vous allez bien et que le soleil brille par chez vous autant que par chez moi (Oui bah ça aide à garder le smile) je reviens par ici, car une fois n’est pas coutume, pour coucher sur le clavier mes petits états d’âme.

(Oui, je me permets de partager cela avec vous car je j’ai que vous aimez bien…)

Comme nous sommes bel et bien installés dans notre belle et grande nouvelle maison, je me devais de faire un petit bilan…

2019 est pour moi une année de changements, nouvelle région, nouveau job, nouveau mode de vie, nouveaux amis, nouvelle maison… Nous voici en septembre et en regardant derrière moi je me dit :

Waouh que de chemin parcouru….

Alors même si parfois mes proches m’ont manqués et que la distance s’est faite sentir, je n’ai jamais douté ou remis en question notre choix de quitter Compiègne. Mais tout allant à 100 à l’heure, je vous avouerai que je n’ai pas vu passé ces 8 mois! Absorbée par le travail, les projets, les déménagements provisoires, nos proches nous rendant visite, … j’ai eu du mal à m’écouter ces derniers mois!

C’est pourquoi j’ai donc décidé de me poser, de me faire violence et de m’ECOUTER!

Plus facile à dire qu’a faire, j’ai du vraiment lutter et me retrouver au pied du mur face à mes « problèmes » pour me secouer les fesses! (Monsieur Peyo y est pour beaucoup je vous rassure… d’ailleurs je sais qu’il me lira pour corriger mes fautes d’orthographe alors MERCI mon amour pour tout ce que tu fais pour moi!)

En gros je ne vais pas vous raconter tout le cheminement mais, depuis 3/4 mois je me suis laissée aspirer par certaines choses et a trop prendre à coeur ces petites choses, et bien je me suis peu à peu mise à arrêter de faire les choses qui me font du bien!

Le sport,cuisiner, vous écrire par ici, ….

Bref, la sonnette d’alarme à été sonnée et BIM BAM BOUM le retour de la Josette!

Je vous ai fait cette loooooongue intro pour vous montrer aussi que ça arrive à tout le monde de se laisser aspirer par son certaines choses et s’oublier!

Revenons a nos moutons les gars, je vous ai donc couché mes bonnes résolutions pour cette rentrée ensoleillée afin que l’on se motive toutes par ici ou via Instagram ( @joityourself ) pour atteindre ses buts et continuer à aimer la vie tout en profitant à 2000% !

Ma résolution N°1 : Faire du tri !

Oui, en allant chercher nos cartons et meubles à Compiègne il y a quelques semaines, on s’est rendu compte qu’on avaient TROP de choses!

(je vous remets dans le contexte : nous avons laissé notre appartement avec nos meubles et nos cartons à Compiègne en attendant d’enmenager dans notre maison définitive à Hossegor, en attendant nous avons habité 4 mois dans un appartement meublé à Capbreton, puis habité chez ma belle sœur pendant son voyage au canada 4 mois, et demain on récupère les clefs de notre maison! En gros on a vécu avec le « minimum » pendant 8 mois en laissant le reste : meubles, déco, électroménager, vêtements, … à Compiègne)

Comme nous aménageons cette semaine, j’ai pris quelques jours pour nettoyer, ranger et surtout trier!

Je pense mettre le maximum de vêtements sur VINTED ( josephinecm ), vendre la deco via leboncoin ou marketplace, je pense aussi faire une brocante et aussi DONNER de la vaisselle, déco et vêtements à des gens dans le besoin afin de repartir sur des bases saines!

2éme résolution : Prendre du temps pour moi

Oui, je suis repartie dans le fonctionnement du morning miracle que je pratiquais par moments pour me remettre dans les clous!

En gros le me lève une heure à 30 minutes le matin avant mon réveil et je lis, vais courir, je m’occupe de Baby Caïpi, me pose dans le jardin tranquillement avec un thé…. BREF je prends du temps au calme pour faire ces choses qui feront que je commencerais la journée sur de bonnes bases!

Je reprends un moment dans la semaine pour me faire un bon masque ou un gommage!

Je me force à prendre du temps après ma journée de travail pour aller voir mes copines, aller à la plage, balader Caïpi….

Et je vous avoue que la terasse et le jardin de la nouvelle maison m’arrangent bien!

J’essaie de reprendre le sport à mon rythme de forme (lol) soit 1 à deux fois par semaine à la salle de sport et 1 à 2 fois par semaine aller courir le matin plus faire du paddle ou surf !

Le sport me permets vraiment d’évacuer les tensions & ça, c’est pas des conneries!

3éme résolution : Consommer mieux!

En entrant dans la maison, on va pouvoir avoir enfin (après presque un an lol) pouvoir avoir un potager ^^ ce qui nous permettra de manger nos propres légumes! Ensuite, j’achète de plus en plus des vêtements et accessoires de secondes mains sur vinted, ça fait du bien a porte monnaie et aussi a la planète!

Je ne vais pas tout acheter en BIO, je vais juste essayer d’en prendre le maxi, continuer à ne pas acheter de plats cuisinés, me lancer dans la confection de produits d’entretiens plus naturels et respectueux de l’environnement!

Et surtout je vais ré enfourcher mon vélo, que je viens de récupérer!

Bcp plus pratique pour le centre ville et puis étant dans une bagnole toute la semaine j’ai besoin d’en sortir un peu… autant lier l’utile à l’agréable!

Voila… 3 grandes actions que je vais tenir pour cette nouvelle rentrée!

Et vous ? quelles sont les vôtres?

Avoir mille vies…

Hello à tous & à toutes, me voila une nouvelle fois avec article ou je reviens avec vous sur mon parcours et les mille et uns jobs que j’ai occupé avant d’en être la!

Commençons par le début, prenez un café ou un thé, installez vous bien car ça va être long!

Premièrement j’aimerai vous dire que j’étais une élève moyenne, j’ai obtenu mon bac a 11 et des poussières/20 je ne forçais pas trop sauf dans les matières que j’aimais bien type : anglais, histoire/geo, marketing…

Breeeef on va faire une intro assez courte afin de ne pas vous soûler trop vite!

Je tiens à préciser que j’ai toujours travaillé en marge des mes études depuis mes 16/17 ans (oui avant on avait le droit^^) j’ai commencé chez Pimkie à Compiègne ou j’ai fais mes premières armes en tant que vendeuse avec une équipe exceptionnelle (les filles si vous me lisez…je pense fort à vous), des femmes qui m’ont accueillies vraiment comme un membre à part entière de leur équipe! Je ne touchais pas grand chose par mois mais j’étais fière de pouvoir gagner ma vie un peu à 17 ans et j’avais surtout l’impression d’être la reine du pétrole!

Car oui, ayant un père pharmacien, j’en ai passé des heures avec lui derrière le comptoir à écouter les histoires des clients, ranger les commandes, faire les vitrines, discuter avec les personnes âgées, jouer avec les PLV en me faisant des cabanes en réserve ou alors encaisser des kilomètres de boite de Doliprane, donc niveau commerce je ne partais pas de rien!

Je faisais aussi des petits extra de temps à autre le samedi soir dans un petit resto italien de Compiègne histoire de parfaire ma technique pour le porté d’assiettes!

Voili voilou… je passe mon bac et puis je travaille cet été la dans une grande brasserie sur Compiègne histoire de me faire un peu de rond, une très bonne expérience aussi que je souhaite à tout les jeunes car la restauration est très formatrice pour n’importe quel boulot : polyvalence, endurance, mémoire, synchronisation, diplomatie, commerce, gérer les priorités….!

A la rentrée, c’etait tout tracé BTS MUC (management des unités commerciales à l’époque) sur Compiègne, mais arrivé l’été : FUCK JE SUIS SUR LISTE D’ATTENTE!!!!!!! Ma mère manque de faire un arrêt (Oui madame ma mère voulait que je fasse des études!), on se pointe sur place, on fait des pieds et des mains…rien n’y fait!

LA gentille dame du BTS nous dit d’attendre la première semaine de rentrée car souvent des places se libèrent, alors on prends notre mal en patience et je m’apprête à aller dans l’établissement du deuxième choix : Creil!

Autant vous dire que je n’était pas du tout ravie du chemin que cela prenait, et on l’étaient encore moins avec la reine mère quand on à visité le lieu! Bon allez on s’est dit que c’était au cas ou… mais j’étais pas franchement enchantée d’aller prendre le train matin et soir pour Creil sans faire ma princesse! Alors je reprends mon job de barman/serveuse pour l’été et ma mother qui lache rien me parle de l’école sup de commerce de Compiègne!

Perso j’en avait jamais entendu parlé (aaahhh si j’allais aux soirées qu’ils organisaient mdr)

Vous allez me dire : « mais pourquoi tu t’es pas barrées de Compiègne? »

Réponse : j’avais possibilité d’avoir un boulot étudiant à Compiègne et Amiens ni Lille ne me branchaient, dans tout les cas je devrait aller faire mon deuxième cycle d’études sur Paris alors autant encore profiter du charme de la vie chez mes parents!

Bon je vous la fait rapide et sans suspense : j’ai pas été appelé par ce FUCKING BTS MUC à Compiègne et j’ai tapé ma première semaine de BTS MUC à Creil….

Bon je sais vous venez ici pour lire un parcours pro…mais j’y peux rien, dès que je commence à vous écrire, je divague!

Alors Creil… comment dire… le charme d’arpenter sa gare et de trouver des gens chelous et bourrés (comme dans toutes les gares remarquez…) à n’importe quelle heure, se faire siffler « WESH mademoiselle bien ou bien » et suivre.. j’avais 19 ans et clairement ça ne me faisait pas rêver! Je ne me sentais pas dans un environnement propice et je ne le sentais pas tout court! Je suis une fille qui accorde énormément d’importance au ressentie, alors j’y allais à reculons!

Du coup j’ai atterrie sans surprise à L’ESC Compiègne!

J’ai intégré une classe prépa histoire d’accéder à une première année 12 mois plus tard! Bon autant vous dire que venant d’un Bac STT ( genre STG maintenant option marketing/commercial) j’avais un gout de déja vu donc je m’ennuyais un peu voyez vous!

En marge de ma classe prépa, comme je suis une meuf qui aime être indépendante financièrement bah j’ai continué de bosser à la brasserie les mardi, mercredi et vendredi soir ainsi que le samedi puis le dimanche matin! La normalement vous devez vous dire que la petite princesse qui ne voulait pas aller à Creil bah finalement elle est un peu courageuse!

Ce que je ne vous ai pas dit c’est que mon rêve de toujours depuis mon enfance, et le métier que je note tout les ans sur les fiches de renseignements, c’est Hôtesse de l’air (enfin PNC soit personnel naviguant commercial)

Alors je le garde au fond de ma tête et je me dis que j’attendrais 21 ans et je me lancerais…

Bon l’année de prepa finalement j’ai un peu bcp décroché, entre le boulot et mon projet d’école d’hôtesse de l’air, je n’étais plus du tout à 200% dans les cours c’est donc sans surprise que j’ai pas continué en septembre suivant!

Bon cet article ressemble plutôt à une autobio, non?

Tant pis!

Je vous épargne le paragraphe ou je me fais entuber par une école d’hôtesse de l’air bidon, j’ai donc démarré une autre école visant à nous préparer dans la formation théorique dans un premier temps!

Je faisait les allers/retours sur Paris la semaine et je bossais dans un autre resto le vendredi soir et le samedi ainsi!

J’ai eu le théorique, alors en route pour le pratique me direz vous?!

Non, ba non, petit contre temps dans le planning, la cession pratique n’était pas de suite, alors bon je me suis dit qu’il fallait bosser!

J’ai donc démarré en tant que : COMMERCIALE EN POMPE A CHALEUR ET HUISSERIES. Oui oui oui, vous n’hallucinez pas… c’est tout ce que j’ai trouvé, j’ai donc commencé ce job Oh combien déconseillé par les gens chez Huis Clos (mince fallait pas cité une marque, alors je dit « Triba » « art et fenêtre » en même temps, ça passe pour le CSA? lol) J’y ai bossé pendant 3/4 mois!

Je vais être honnête et transparente avec vous J’EN AI CHIE comme jamais, prospection porte à porte qu’il pleut, qu’il vente, qu’il neige, apprentissage d’une trâme de vente et de prospection par cœur, une formation plus que limite en technique de vente et le pompom : la vente musclée!

Oui une vraie marchande de tapis payée à la com’ qui bosse non stop de 8h à minuit parfois pour pas grand chose à la fin du mois! Par contre, je peut vous dire que cette expérience m’a grandement faite évoluer!

Sinon aprés Huis clos je déménage pour raison perso sur Limoges city Beach dans le Limousin les gars et je suis responsable de salle dans une petite brasserie sympatoche d’ailleurs BIG UP à tout ceux que j’ai croisé ou servit la-bas pendant 1 an et demi!

Ça y est je vais enfin pouvoir vous parler de mon expérience en GMS!!!!! Non vous ne rêvez pas 1098857657 phrases plus tard on y vient!

Grâce à un ami de l’époque j’ai pu rentrer en tant que promotrice des ventes en GMS (hyper/supermarchés quoi) chez une grande marque française de biscuits qui à ensuite été rachetée BREF!

J’avais mis un pied enfin dans la machine, j’aimais mon boulot, j’avais des supers chefs, une équipe du tonnerre un secteur de rêve : Dordogne & Nord gironde! Bref j’ai appris tout de A à Z : tirer des palettes, monter des boxs, négocier, faire du merchandising, me lever tôt, trés tôt!

J’ai ensuite muté sur le limousin (représente) ou j’ai pu me parfaire, apprendre de nouvelles choses, rencontrer de nouveaux clients, monter en compétences..bref je le savais, j’avais trouvé enfin MA voie!

Sauf que j’ai du rentrer sur Compiègne à mon grand regret professionnellement, mais heureuse de retourner auprés des miens!

Fallait retrouver un boulot et je ne sais pas pourquoi à l’époque mais j’ai décidé de tenter un nouveau challenge pro…. j’ai donc démarré un poste de Déléguée commerciale dans la cigarette!

Vous avez un secteur avec des bureaux de tabac, des restaurants, des boites de nuits, vous représentez une voir plusieurs marque de clopes, vous négociez, vendez….

Sur le papier quand on regarde, on se dit que ça peut le faire, je me dit « allez fonces, au pire tu changeras, ça fait une nouvelle corde à ton arc »

Sauf que ça à vite tourné au vinaigre : un secteur immense, un chef tyranique, exécrable et con, un environement pas trop glamour. Heureusement j’avais une bonne équipe et des collègues vraiment tops, mes clients étaient plutôt cools… alors j’ai continué, j’ai tenue bon!

J’en était venue à partir de chez moi à 6h et rentrer à limite 22h pour pouvoir assurer la charge de travail que mon chef m’imposait, une fois rentrée à la maison je restait plus d’une heure au téléphone à reprendre toute ma journée point par point en me faisant démonter pour un oui ou pour un non…. j’étais vidée…!

Un jour pour l’anecdote, nous étions en plein squetch en réunion et malgré ma peur du jugement de mon chef, je me suis lancée non sans mal… et la il me regarde et dit :

 » mais putain ferme ta putain de geule merde, écoute ton client, ferme ta bouche! »

et j’en passe….

Une autre fois devant un client, il me pousse violemment et reprends la phase de négo en attaquant par  » tu racontes que des conneries… tais toi »

Alors peut être que parfois je faisais des erreurs, que parfois je n’écoutais pas assez mes clients, que oui je parlait trop… mais la violence des mots ni des gestes n’étaient absolument pas la solution!

Les appels répétitifs 6 fois par jour, les méchancetés, n’étaient pas une manière de faire pour accompagner et faire évoluer sa commerciale!

Souvent les supérieurs hiérarchiques pensent que mettre la pression et presser le citron des gens sous leurs « ordres » sont la clef pour atteindre des objectifs ou mener à bien des projets! Non, Non et encore NON, chacun doit être managé différemment, c’est que qu’on apprends au tout début!

Bref après plusieurs avertissements je me suis barrée un jour comme une reine !

« ALLO Stéphane, c’est bien que tu m’appelles tiens! »

« Ah euh oui, pourquoi? »

« Je vais bien merci et toi? »

« Silence…. »

« Bah je disais ca tombe bien que tu m’appelles (connard) je viens de poster ma lettre de démission à l’instant je voulais t’appeler »

« Pardon? mais pourquoi? je ne comprends pas !! »

« Écoutes je t’ai avertis plusieurs fois, je n’en pouvais plus, j’ai pris le taureau par les cornes, je pars! »

« Mais, non, enfin tu es sure? tu veux en parler? j’avais prévu de venir demain passer la journée avec toi »

« Oui et bien écoutes tu peux venir, mais juste pour midi, ne te donnes pas la peine de venir tourner avec moi je n’en ai vraiment pas envie »…

Le mec est venu, je lui ai dit poliment pourquoi je partais en lui rappelant combien j’ai pu souffrir pendant tout ces mois, pourquoi il n’était pas un bon manager, que j’en avais marre de me bouffer la santé et le moral… j’ai tout lâché et je suis partie un soir d’avril pour vivre de nouvelles aventures, la meilleure aventure de ma vie peut être!

SALUT LES GARS, JE ME CASSE!

Nous voila ici chez ce chocolatier suisse, en tant qu’attachée commerciale!

J’ai commencé fin avril 2013, j’ai pris le train pour Paris ce matin la, j’ai rencontré mes chefs, j’ai été formée et ça à commencé comme ca!

Ma mission était simple reprendre les supermarchés de l’oise et l’aisne et promouvoir ma marque, vendre, créer une relation avec mes nouveaux clients, sortir du lot face à la concurence, ne jamais baisser les bras et surtout toujours garder le smile!

Je vous mentirais si je vous disais que tout était idyllique, car oui j’en ai chié, des journées à rallonges parfois plus de 24h non stop, des centaines de kilomètres par jours, de la pression, une remise en question permanente sur ma façon de travailler et d’appréhender mes objectifs, bref les débuts n’ont pas été glorieux!

J’étais avant dernière France sur le classement, pour vous dire j’étais le vilain petit canard de la région je n’arrivais pas à avancer malgré une bonne méthode, un soutien sans faille de mon chef, je stagnais!

Et puis un jour, tout mes efforts on commencé à payer, alors vous allez me demander, pourquoi? Quand? Comment? et je vous dirais que c’est au moment ou j’ai rencontré mon Peyo!

J’ai eu CE déclic qu’on attends toutes, que j’attendais depuis des années ou j’ai décidé de changer et surtout d’arrêter de subir ma vie! Je me suis séparé des personnes nocives à ma vie et je n’ai pas perdu au change… j’ai gagné l’amour, la réussite pro et une vie épanouie!

D’ailleurs je vous invite à lire ce petit article ou je vous explique tout http://joityourself.com/ce-jour-ou-jai-decide-detre-heureuse/

Me voici propulsée sur le devant de la scène si je peux dire avec des résultats à la hauteur de mon travail, des parts de marché qui montent en fléche, bref c’était le début!

C’est à ce moment précis ou j’ai vécu LE moment le plus significatif de ma carrière pro : finir 3éme France et monter sur le podium!

J’étais tellement fière de moi, j’ai pu lire la satisfaction et la fierté dans les yeux de mon Peyo et de mon chef Régis! Un moment hyper stimulant et inspirant pour moi, la fierté de monter sur le podium, de recevoir des félicitations… et un petit chèque (mdr), j’ai transformé l’essai l’année suivante en finissant une fois de plus 3éme et me donnant droit à un superbe voyage au Mexique!

Oui, oui ouiiiii Le Mexique au Club med’ pour récompense, c’est plutôt sympa! On est donc parti avec les lauréat du classement ainsi que nos conjoints et signe du destin, j’allais fêter mes 30 ans la bas!

J’ai donc continuer à performer dans mon taff les mois suivants avec des étoiles pleins les yeux, j’ai changé de chef à mon grand regret et dans la foulée j’ai eu l’opportunité de rentrer dans un autre groupe….

Un mal pour un bien car mon nouveau chef ne me correspondait pas trop trop.. j’ai donc demandé conseil et je suis partie vers d’autres horizons!

Je n’avançais pas dans le noir car un ami à moi était déja dans cette boite (ancien collègue du chocolat merci mon Vincent^^) et c’est d’ailleurs grâce à lui que j’y suis entrée!

Je vous épargne l’entretien d’embauche en Skype pendant mes vacances la veille des fêtes de Bayonne ou j’avais du acheter une chemise pour faire bien et je priais pour ne pas avoir à me lever car j’étais en short!

Le deuxième et dernier entretien 2 semaines plus tard toujours en mode vacances à devoir prendre un train pour faire Hossegor-Saintes dans la matinée….mais je l’ai eu ce job!

Bref je suis donc passée du chocolat à la choucroute direct!

Et vous savez quoi? Ça m’a plu! L’univers du frais m’a vraiment plu, plus dynamique que l’épicerie sucrée ou salée, certes moins glamour mais bon j’aimais ce que je faisait!

J’ai donc changé pour une boite qui faisait la moitié du Chiffre d’affaire que le chocolatier, fini les conventions à Barcelone, fini les classements, les parts de marché…. et ça m’a quand même fait bizarre!

J’y ai passé 1 an et 1 an ou j’ai pu apprendre beaucoup de chose, 1 an ou j’ai sillonné la région parisienne, l’A86, le 93, bref j’ai goutté aux joies des embouteillages, ou le stress était la religion des chef de rayon, ou personne n’a jamais le temps! OUI je dramatise un peu, j’avais de supers clients au top certes, mais je ne me sentais pas bien!

C’était soit je changeais pour retourner sur la Picardie soit j’allais suffoquer!

C’est donc avec grande surprise que nous avons fait le choix de déménager ici dans les Landes à Hossegor (mon souhait depuis plus de 4 ans) pour voguer à de nouveaux horizons!

Monsieur à de suite trouvé un boulot et moi j’ai cherché tout doucement!

 » il y a pas de jobs dans le sud ouest »

« Tu vas être moins payées »

« c’est pas la bonne période pour chercher »

« Faut aller sur Bordeaux, tu trouveras rien dans les landes ou les Pyrénées »

Autant de phrases que j’ai entendu une centaines de fois… qui se sont toutes avérées fausses!

  • J’ai trouvé un job rapidement
  • J’ai gardé les mêmes exigences salariales (même mieux)
  • J’ai eu le luxe de choisir entre 6 postes

Voila les gars, tout les cabinets de recrutements m’ont dit que j’avais un profil recherché ( 10 ans d’expérience en grande distri), que mes exigences salariales n’étaient pas déconnantes et qu’il y avait du boulot pour ceux qui voulaient bosser!

Clairement je m’étais données quelques mois histoire de voir venir car Monsieur était arrivé fin Octobre 2018 et mon maximum pour le rejoindre était début mars 2019, je voulais donc prendre mon temps pour trouver LE job qui me plairait!

Entre nous si je n’avais pas trouvé, j’aurais pris un job en dessous du mien en attendant de voir mieux, ce n’étais absolument pas un problème pour moi, quitte à faire un boulot de saisonnière, promotrice ou autre!

Je ne me voyais pas bénéficier du chômage afin de suivre mon mari, hors de question!

Bref j’ai trouvé ici un super job qui est pour moi UN énorme challenge, il y a tout à faire, tout à mettre en place et d’être à l’origine de tout cela est pour moi une source d’énergie folle!

Ce n’est pas tout les jours facile, j’en chie, je fais des livraison, je réponds à des appels d’offre, je gère les grossistes, les centrales d’achats mais je sais que pour ceux pour qui je travaille croient beaucoup en moi et il m’est interdit de les décevoir!

Tout ce que vous pouvez retenir ici dans mon parcours c’est qu’il faut savoir avoir envie de se surpasser et ne jamais baisser les bras!

J’ai l’impression d’avoir eu mille et une vies à 32 ans, j’ai l’impression d’avoir fait tout et n’importe quoi, je me suis battue, j’ai retroussé mes manches plus d’une fois, j’ai pleuré de joie, d’épuisement, j’ai ri, j’ai rencontré des gens géniaux, vécu des moments qui resteront gravé dans ma mémoire et c’est ça notre vraie force : collecter ses moments pour nous rendre plus fort!

N’ayez pas peur de relevez vos manches, d’y aller, croyez en vous, gravissez les échelons avec la sueur et un jour vous regarderez en arrière et vous vous direz :

J’AI BIEN MERITE CE QUE J’AI AUJOURD’HUI ET JE SUIS FIERE DE MON PARCOURS!!!

Allez j’arrête! Ahahah si vous en êtes toujours la c’est que vous m’aimez bien ou alors que vous êtes curieux, dans les deux cas merci de m’avoir lu et comme d’habitude, j’attends vos commentaires ou messages privés avec vos expériences, vos avis et vos témoignages!

Belle journée!

Routine peau grasse

Hello les gurlz!

(Oui les mecs vous pouvez changer d’article^^)

Comme le titre l’indique, je vais vous partager ma routine du moment (j’adore dire cela, ça fait genre je suis une blogueuse beauté lol), sorry pour celles qui s’attendent à des produits naturelles, mixtures en tout genre ou potion magique pour éradiquer le sébum qui coule à profusion de nos pores dilatés !

Bon OK je vous avez pondu une routine peau grasse il y a un peu plus d’un an, mais comme j’ai changé de produits je me suis dit que cela pouvait peut être en intéresser quelque unes et échanger sur VOS bonne pratique en terme de peau grasse;)

First, je vous rappelle de BIEN nettoyer votre peau matin et soir, déjà que vos potes sont bouchés, n’allez pas en rajouter avec des résidus de make up et particules en tout genre!

Pour cela un démaquillant fera l’affaire, j’utilise des lingettes que je complète par un démaquillant biphasé car je ne me maquille que le teint légèrement et une touch de mascara… je vaporise mon visage avec l’eau de raisin de chez Caudalie que j’essuie en tapotant avec un coton.

Une fois sec je tamponne mon visage avec la lotion erborian comme je le ferai avec un sérum (un peu de produit bien mélangé dans la paume, je frotte entre mes mains et je presse sur mon visage délicatement en insistant sur la zone T)

Une fois sec j’applique ma crème clarins…

le matin au réveil, je repasse toujours un coup de nettoyant mousse caudalie pour nettoyer mon visage de la nuit et bingo loto une fois sec, lotion plus crème clarins!

Une fois par semaine (dimanche ou samedi ) je fais le masque en deux étapes (chaud/froid) caolion dont je suis fan!

Vraiment ce petit masque tient toutes ses promesses, il m’a été conseillé par mon amie Élodie qui travaille au sephora du centre ville de compiegne, n’hésitez pas à la demander elle est TOP !

Concernant le make up, rien de bien folichon, une base lissante make up for ever, le fond de teint double wear de chez Estée Lauder, un peu de terracotta de chez guerlain, du mascara, une touch de blush de chez Nars et j’ose enfin sortir !

Et vous quels produits utilisez vous pour combattre la peau grasse, l’excès de sébum et les pores dilatés??

J’attends vos commentaires !

Quand ce cher Mr Jo It yourself passe derrière les fourneaux …. 

Bonjour mes petits cuistos ! 

J’espère que vous allez bien et que le week end a tenu ses promesses de repos/grasse matinée / calme et Cie…. 

Je reviens aujourd’hui àvec une recette pas vraiment rapidos… Et oui de temps en temps ca nous arrive de vouloir mettre les petits plats dans les grands pour des occasions particulières comme samedi ou pas 😉 

Cette fois c’est monsieur qui s’est illustré avec brio dans une recette de foufou !! 

Roulement de tambour ( bon pour ceux qui me suivent sur snapchat & Instagram ont déjà une petite idée ) … Aujourd’hui nous allons cuisiner une queue de lotte rôtie au chorizo et ses pommes grenailles confites a l’ail mmmmmmmm j’en REsalive déjà ! 

Pour 4 personnes il vous faudra : 

  • 1,5kg de queue de lotte soit in queue de lotte pour 2 
  • 1 kg de pommes de terres type grenailles 
  • 2 gousses d’ail Blanc 
  • 1 pot de crème fraîche 
  • 2 poivrons rouges, 1 vert et 1 jaune 
  • De la ficelle alimentaire 
  • Du piment d’espelette
  • 1 chorizo
  • Un sachet de petits oignons 
  • De l’huile d’olive 
  • Un petit peu de vin blanc sec 

Vous aurez également besoin d’un plat rectangulaire allant au four, une sauteuse et une casserole ! 

On commence par demander à notre gentille poissonnière de décortique la queue bah oui on laisse faire ca à des professionnels lol! 

Apres l’épisode poissonnière, Commencez par rincer et couper en 2 les pommes grenailles dans la longeur. Mettre de l’huile d’olive + sel + poivre + un peu de piment d’espelette (selon envie) dans un saladier et mélanger le tout pour bien imbiber les patates. 

(Faites préchauffer le four à 180•)

Dans votre plat rectangulaire, huilez le fond, mettez les gousses d’ail non pelées écrasées comme ci dessous 

 
On y ajoute les pommes grenailles 

  

Et on enfourne 1h30 a 180 par contre toutes les 20 minutes arrosez et remuez afin d’éviter qu’elles sèchent ! 

  Pendant ce temps là dans la cuisine … On Pele et mettre en lamelles les poivrons idem avec les oignons
  
Après avoir préparer les légumes saisissez vous de la queue de lotte : mettez le chorizo coupe ( et sans la peau ) en deux au milieu et ficelez le tout en petit boudin ! 

Mettez la lotte à cuire environ 10 minutes dans la sauteuse puis la retirez … 

  
Apres mettez les oignons à revenir et les poivrons ensuite …

  
 Pendant ce temps … Dans la casserole mettez la crème fraîche, le piment et le chorizo en dés plus … Un petit coup de vin blanc  laissez mijoter le temps que le chorizo imbibe bien la sauce ! 
   
   
Dès qu’elle est devenue un peu rougeotte… Mettez la lotte a mijotez à feu doux àvec le piment et la dite sauce … 

   
 
Miam miam … On peut maintenant sortir les pommes …  

 
Et quand la lotte a bien pu s’imprégner de la sauce … Servez … 

  
Voilà plus qu’à déguster … C’est mal grès tout une recette légère et vous pouvez réutiliser la sauce le lendemain àvec un peu de pâtes et une escalope de poulet … Histoire de ne rien gaspiller ! 

Bonne dégustation j’attends vos commentaires !!!! 

Aux fourneaux ! 

Macarons chocolat blanc & framboise Made in compiegne 

Bonjour les gourmands ! 

Je ne joue pas la carte du suspense aujourd’hui mais celle de la gourmandise ! 

Mon beau père fête son anniversaire demain et quoi de mieux que de petits macarons au café pour finir le repas ? 

Mr joityourself s’active donc à la réalisation de ces petites mignardises car ce n’est absolument pas mon rayon !

N’étant pas à son coup d’essai, il avait régalé toutes mes copines du gang « Pipelettes & confettis » mercredi soir avec sa recette ! 

L’article sera mis sur pied ce soir ou demain ! 

Et pour les plus sage une petite révisite du croque madame qui nous avait tout aussi régale ! 

  

Gratin par ci, gratin par là…

Hello les cuistos! 

J’ai faim et quand j’ai faim j’écris des articles sur la nourriture … Il est 12h et mon estomac crie famine … Le moment est donc parfait pour vous sortir une petite recette vite fait bien fait comme vous les aimez ! 

Pour cette fois vous aurez besoin :

  • De pasta 
  • De crème Fraîche épaisse 
  • De champignons de Paris 
  • Huile d’olive 
  • Échalotes et ciboulettes 
  • 2/3 filets de dinde ou poulet 
  • D’une boule de mozzarella 
  • Et de gruyère râpé

Une fois tout ce petit monde rapatrié autour de vous on commence ! 

Faites chauffez les pâtes (j’ai choisi celles à 3 minutes de cuisson)  


  Pendant ce temps là on découpe les filets et les champignons que l’on place dans la sauteuse! 

   

  

  Miam miam rien que de regarder les photos ca gargouille encore plus …. 

Tic toc toc toc … Les pâtes sont al’dente ! 

  
On les ajoute dans la sauteuse en prenant bien soin de vérifier que la viande est cuite mais pas trop ( elle va reprendre un petit coup de chaud au four) 

  
On ajoute de la crème selon l’envie et le régime surtout 😹😹

On laisse tout se mélanger à feux doux pendant quelques minutes, vous pouvez ajouter un peu d’épice pour relever le tout ! 

Coupage de la mozzarella !  

 
Et hop tout le monde dans le plat à gratin ! 

Une bonne dose de Gruyère sur le dessus plus la mozzarella ! 

Enfournez moi ca pas plus que 10 minutes au four ! 

  
Pendant ce temps là je nettoie tout avant que mon chéri arrive !!!! Car quand je cuisine je fais partie dès genre qui en mettent vraiment partout ! Les quelques bouts de Gruyère tombés font le plaisir des mes deux petit chats !!! 

Et voilà on peut même le faire gratiner au four pour les plus gourmands ! 

J’ai zappe la photo finish …. Mais bon on était pressé et on s’est régalé ! 

Encore une recette à décliner avec tout et n’importe quoi ou ce qu’il vous reste dans le frigo! 

PS: les photos sont faites avec mon nouvel iPhone 😋 donc de moins bonne qualité que avec mon reflex …. 

Bisous les gloutons ! 

Bagels’ time

Salut les gloutons du dimanche soir !

 

Une fois n’est pas coutume et comme cela vous aviez plu, me revoila pour vous concocter une recette rapidos comme vous les aimez!

Le décor est donc planté : Les Bagels !

Au cours d’une petite balade avec ma copine Maxine & son chéri, j’avais pu découvrir un resto autour du Bagel!

Le concept m’avait bien plu donc j’ai adapté la recette a ma sauce !

IMG_1286

La recette est à réaliser avec :

  • 2 tranches de truites fumée ou de saumon
  • du St Moret
  • quelques feuilles de salade ou mâche
  • et bien sur 2 pains à bagels

IMG_1289

Bon après avoir fait la mise en scène photo, m’être contorsionnée pour trouver le meilleur angle, écrire 10 fois « Bagels time » sur l’ardoise et chasser les deux bêtes a poils de l’îlot central… je commence !

 

IMG_1291

Coupez les bagels en deux puis les mettre 2/3 minutes au grille pain.

IMG_1292 IMG_1293

Tartinez ensuite le st Moret en attendant que le pain refroidisse afin d’éviter de vous brûler les pattes!

Note à part, vous pouvez aussi utiliser du philadelphia à la place du st Moret, le goût sera moins prononcé… mais il y en avait plus chez Monop’ donc j’ai du faire avec les moyens du bord!

Tranchez la truite en lamelles et les disposer autour du pain.

IMG_1295 IMG_1298

Une petite feuille de salade sur le dessus et hop la!!!

IMG_1301

Une présentation un peu plus convenable plus tard …

IMG_1302 IMG_1303 IMG_1305Comme vous pouvez le constater de la mozzarella ainsi que du jambon de Bayonne se sont glissés sur la première photo…. le boulet intersidéral que je suis a « oublier » de prendre en photo toute la deuxième recette.

Je sais que le cuisto qui sommeille en vous saura réaliser la deuxième déclinaison en y mettant un filet d’huile d’olive, quelques tranches de mozza et de jambon puis 3/4 feuilles de mâches ….!

Voici les seules photos …

IMG_1307 IMG_1308 IMG_1309

L’affaire est des dans le sac…. bon appétit les petits !

A bientôt pour une autre recette rapidos 😉 et si ca continue je vais devoir renommer mon blog en  » les recettes de Joséphine »

 

 

 

Ficelles made in Picardie

Salut les cuistos du dimanche !

Hé oui comme vous pouvez le constater je me diversifie et je vous propose ce soir une recette bien de chez moi (roulement de tambour) the famous Ficelles Picardes !!!!

Je vous avoue ce n’est pas sorcier a réaliser et pas du tout diet… mais ça fait son effet!
Cette recette me vient de ma chère mamie et je vous promets que vous allez vous régaler!

Alors commençons par les crepounettes, bon je ne vais pas révolutionner la recette, je vous donne la mienne qui est hyper simple et qui permet de réaliser 20 crépes légères :

– 5 oeufs
– 250 gr de farine
– 4 cas de sucre
– 1/2 sachet de levure
– 75cl de lait

Je vous passe le mélange de la pate, les 1h de repos, chauffer la poële et compagnie pour arriver a la préparation du contenu pour 5 ficelles.

Il vous faut :

– 4 tranches de jambon
– 4 gros champipi de Paris
– échalotes
– crème fraîche épaisse
– gruyère rappé
IMG_0491

Découpez en dé vos champi et mettez les a dorer dans une poële chaude avec des petites échalotes et du beurre, laissez a feu doux…. pendant ce temps la on coupe le jambon en carré !
IMG_0483

Quand tout est fait, il faut commencer a garnir : 2 cuilléres a soupe de crème fraîche, une poignée de gruyère, de jambon et de champi au 1/3 en haut de la crêpe en boudin et on…. roule (pas sous les aisselles) en boudin les petites ficelles pour les placer dans le plat, on les nappe avec encore un peu de crème fraîche et de gruyère.
IMG_0494

Laissez au four en chaleur tournante a 180 degrés environ 15 minutes en vérifiant que c’est bien doré sur le dessus et DEGUSTEZ !

Sinon, on s’est pété le bide !!!!

IMG_0498