Soldes à moins de 15€

Bonjour à toutes!

Pas de suspense car tout est dans le titre, je vous ai faite une selection d’articles soldés à moins de 15€ histoire de craquer mais pas trop!

On commence chez Promod ou j’ai déniché 2/3 pépites!

Cette veste saharienne qui finira une tenue en mi saison : jean « mom » & tee shirt blanc avec des baskets ou de manière moins estivale en la surtaillant avec l’option pull!

Ce tee shirt, que je porterai bien avec mon pantalon a pince bleu Electrique le soir entre amis avec une veste en jean que je troquerai contre la veste assortie pour bosser !

En ce moment je ne jure que par les tailleurs/baskets qui donnent un coté classe mais décontracté!

Ensuite, je suis passée chez H&m Ou il y avait une queue de malade, j’ai donc choisi la facilité en achetant sur internet (pas folle la guêpe) ducoup j’ai bénéficié de -20% avec le club!!!

J’ai craqué sur ce pull que je m’imaginais avec un pantalon blanc comme la madame!

Sinon j’avais repéré ces petits chaussons motifs étoiles chez Oysho !

Ensuite, j’avais besoin de me racheter une brassière de sport, je suis retournée chez Décat’ car j’en avais trouvé une géniale, et surprise! elles sont soldées!

Leurs brassières sont top car vous y trouverez tout les types de maintien selon votre poitrine!

Niveau sac, je suis toujours aussi fan des petits sacs en bandoulières qui sont très pratiques, j’ai trouvé mon bonheur chez Zara !

Avec celui ci qui pourra finir une tenue assez simple!

Ou alors celui ci mini pour y glisser le téléphone et la CB!

Et pour finir, cette jolie petite casquette en laine avec du doré, on adoreee!

Voila une mini sélection pour ce premier jour des soldes! Je ne suis pas une grand fashionista mais voici quelques petites choses que j’ai vu à droite à gauche….

Rendez vous en fin de semaine pour la vidéo spéciale VINTED : je répondrai aux questions qui m’ont été posées via Instagram et je vous donnerai mes tuyaux pour trouver des pépites a des prix défiants toute concurrence!

Allez see You sOON!

Tout quitter…

Bonjour à tous,

Comme prévu, me revoilà sur ce blog, MON blog, un espace que j’avais délaissé ces derniers temps, préférant Instagram & sa rapidité et sa facilité surtout!

C’est donc en ce mardi que je me suis armée de ma plus belle plume afin d’évoquer avec vous un sujet Oh combien demandé : comment je gère l’éloignement de mes amis et famille suite à mon déménagement!

Vous avez d’ailleurs un article la dessus un peu plus tôt et plus léger sur le blog… je l’avais rédigé en avril soit 3/4 mois après mon aménagement, et aujourd’hui un an jour pour jour après avoir pris un aller simple pour Hossegor, je vous dresse le bilan!

Vous me demandez souvent comment je le gére et surtout si je ne souffres pas d’être loin de mes amis et de ma famille, et a chaque fois je m’éforce de vous répondre sincèrement mais toujours de manière succincte ce qui me frustre toujours car je pourrais en parler pendant des heures!

J’ai donc choisi de vous parler de ce sujet qui me tient a cœur en le découpant en trois parties : le avant, le pendant et le après, rien de bien compliqué, alors prenez un thé ou un café et posez vous quelques minutes avec moi…

1/ Le AVANT déménagement :

Commençons donc par le « Avant », je vous ai déjà raconté la discussion avec Monsieur, les démarches, je voulais aborder ici un aspect plus sentimental, alors …

C’est bien beau de vouloir tout quitter, l’euphorie laisse ensuite place au stress de l’annonce à nos proches… j’étais affreusement anxieuse d’en parler à ma famille et à mes amies proches!

J’étais un peu le cul entre deux chaises : contente de partir et triste de devoir laisser mes amis et ma famille! Je vous mentirai en vous disant que tout mes proches ont sautés de joie lorsque nous avons annoncé que nous allions quitter Compiègne pour rejoindre les Landes, cela s’est avéré beaucoup plus compliqué à gérer que ce que j’avais imaginé!

Cela a été un véritable déchirement pour ma petite maman, qui a beaucoup pleuré, elle à eu du mal à encaisser le coup et je m’en suis voulue énormément de la « laisser », on avait tellement de projets ici, et surtout avec elle que je l’ai véritablement vécu comme un abandon.

Mais comme nous a dit mamie (83 ans et toutes ses dents) « mais vivez pour vous mes enfants, j’aurais été vous je serais partie depuis longtemps, allez y! »

Puis l’annonce à ma meilleure amie, au resto entre deux crêpes savoyardes, des larmes ont coulé, laissant place à la bienveillance et des promesses que rien ne changerait (& rien n’a changé n’est ce pas Béa?) entre nous malgré les 900km!

Pour mon autre groupe de copines d’enfance (Oui maintenant je pense qu’on peut le dire #teamvioc) on est un peu toutes exilées au 4 coins de la France donc on s’étaient déjà habituée à ses distances & on à toujours su garder ce lien intacte malgré les années et les killometres! Entre week end à droite & a gauche on a toujours sur rester ce noyau solide!

Mes amies ont bien réagi aussi, j’ai eu le droit à une fête de départ surprise (des larmes, des ballons et du carrot cake), un weekend à Dijon avec des larmes sur le quai, un karaoké à la Cantina exceptionnel & mon peyo à eu le droit à une soirée de départ au RCC mémorable, c’est donc le cœur lourd que nous avons quitté amis et famille.

Enfin nous, euh deja Peyo fin Octobre suivi d’un petit déménagement fin décembre et le vrai départ le 08 janvier avec une énorme valise et ma Croquette sous le bras!

J’ai beaucoup pleuré mais j’ai surtout gardé ce sourire qui fait que tout me semble possible et atteignable!

2/LE PENDANT :

Ça y est il est 9h52, le TGV quitte Montparnasse, Paris et sa pollution, son stress et cette énergie qui ne me fessait plus vibrer du tout et mon ancienne vie : direction Hossegor avec l’océan, l’air pur, le paddle, la « slow life » et surtout LUI!

Nous avons récupéré un petit appart à Capbreton le temps d’aménager dans notre maison fin de l’été, notre petit cocon ou nous étions rien que tout les deux au calme sans le bruit des voisins du dessous (big UP à ma maman & JLoup), sans les picantins qui sonnent toutes les 15 minutes, sans le bruit des voiture sous nos fenêtre…. en gros au CALME les gars!

Les premiers temps pour être honnête, on a pas du tout eu le temps de se poser des questions, entre nouveau boulot, reprise du sport, la belle famille, les copains d’ici, les shot d’air pur de l’océan (que je prenait chaque jour comme ci cela n’était pas réel), les amis qui viennent nous voir le week end, je n’ai pas eu le temps de penser à ce manque pour être tout à fait honnête!

D’autant plus que THANK YOU Steeve Jobs, l’iphone est l’outil parfait pour garder le contact : Facetime, discutions Whatsapp’ entre copines, instagram et ses stories…. on ne perds pas le fil du tout, bien au contraire!

J’ai l’impression de suivre les aventures de mes amis & de ma famille partout grâce à toutes ces appli géniales (Don’t worry on s’appelle quand même aussi beauuuuucoup)

En gros, le seul vrai coup de blues que j’ai pu avoir est le jour de mes 31 ans en Mars ou ce samedi matin je me suis retrouvée seule à lire & écouter mes messages plus mignons les uns que les autres!

(Sentiment vite écourté par mon petit mari, ma belle sœur et mes beaux parents qui m’ont emmené au restaurant pour fêter cela!)

On a eu la chance aussi d’être visité par tout nos amis que ce soit en février sous la pluie^^ ou en juillet/août les pieds dans le sable!

Je clorai ce 2 éme chapitre en vous disant que je me suis vite faite à ce nouveau rythme, je me suis recentrée sur moi même, j’ai pu savoir ou je voulais aller et surtout avec qui!

3/ LE APRES :

Oui, et après ça donne quoi ma petite dame?

Après? Un an après ce virage a 360 dans nos vies je vous avoue qu’il m’arrive d’avoir cette pensée :

 » Si on étaient encore à Compiègne, comment serait la vie? que ferions nous? Comment nous sentirions nous? »

Et puis je suis vite sortie de mes pensées par ma petite Caïpi qui me mets un coup de langue!

Oui l’autre grand changement est qu’on a enfin pu réaliser 2 de mes rêves : avoir une maison et …un chien!

Nous avons adopté baby Caïpi le 8 juillet dernier pour notre plus grand bonheur cette petite border collie nous comble d’amour (et de poils partout dans la maison).

Nous avons également aménagé dans notre maison mi septembre, un grand pas aussi dans nos petites vies!

J’ai ensuite changé de boulot début octobre… bref on à pas le temps de s’ennuyer chez nous!

Je pense qu’il en convient à chacun de trouver son havre de paix, pour moi c’est ici, pour d’autres ce sera ailleurs, vous me demandez souvent comment est la vie ici car vous aimeriez venir : venez et faites vous votre idée!

Je préfére Hossegor, des copines Bayonne, d’autres Biarritz…. chacun voit midi à sa porte, donc comme on ne se fait pas une idée sur un lieu via Instagram, j’encourage tout le monde à aller plusieurs fois à l’endroit ou l’on veut habiter avant de se décider (en pleine et basse saison)! Renseignez vous aussi sur le contexte professionnel, immobilier…. il faut prendre en compte plusieurs facteurs avant de changer! Car ce n’est pas le tout de quitter ses racines, si vous n’avez pas de travail, vous aurez beau habiter les pieds dans l’eau, bah la vie sera bien plus compliquée!

On voit souvent des personnes venir habiter sur son lieu de vacances fétiche, alors OUI c’est génial de réaliser son rêve mais il faut savoir aussi qu’un lieu de vacances peu comporter son lot de désillusions : c’est lorsqu’il fait le plus beau que nous avons le plus de boulot!

Je vous avouerai que j’ai de suite trouvé mon équilibre : la plage après une journée de boulot (qu’il soit 17h ou 20h une petite baignade ou une cession surf c’est le top) un moment rien qu’a nous en semaine et le week end direction des spots au calme loin de l’agitation des plages bondées!

Bref que vous rêviez d’habiter à Cassis, Hossegor, Paris ou Saint Malo : écoutez vous et allez au bout de vos réflexions (mieux vaut avoir des remords que des regrets)!

Il faut savoir mûrir ses décisions, et mener à biens ses projets, une fois que tout les voyants sont au vert : FONCEZ!

Je ne le répéterai jamais assez : faites vous VOTRE AVIS!

Vos amis et votre famille viendront vous voir et vice versa, un coup de téléphone, un cadeau envoyé par La poste,… tout les moyens sont bons pour garder le contact et croyez moi c’est trés simple!

Le dernier avantage je dirais, c’est que maintenant je sais qui sont mes amis!

Un changement engendre aussi son lot de bouleversements, assurez vous d’être surs de vos choix et bien dans votre tête!

Pour finir, je reçois très souvent des messages sur instagram me demandant comment j’ai fait, comment je me sens, comment le gère,… vous avez maintenant ma réponse!

A bientôt!

Petits pains au four

Hello les cuisto’s!

J’espère que vous allez bien, je reviens par ici avec un article « cuisto du dimanche » idéal pour faire vos fond de frigo tout en vous régalant!

Cette petite recette vous ayant fait beaucoup réagir, je me devais de la mettre sur papier par ici!

Rien de bien compliqué pour les réaliser, ces petits pains ne vous demanderont que des petites quantités et un pain ou une baguette.

1/ Le mini Croq’ :

  • jambon
  • crème soja ou crème fraîche
  • gruyère

Coupez votre tranche de jambon de la taille du morceau de pain, melangez ensemble la crème et le gruyère, et nappez une couche sur le pain, ajoutez le jambon puis remettez une petite couche de la mixture.

Fermez avec une tranche de pain puis mettez un peut de gruyère seul ou un peu de mixture si il en reste!

2/ La tartine chèvre chorizo ou chèvre courgettes :

  • de la buchette chèvre
  • une demi courgette
  • un peu de chorizo
  • huile d’olive
  • herbes de provence

versez un petit peu d’huile d’olive puis disposez le chorizo en dés ou les courgettes en lamelles fines puis recouvrez du chèvre puis des herbes et pour finir un trait d’huile d’olive et hop la!

3/ La tartine Camembert :

  • quelques morceaux de camembert
  • une demi tranche de jambon
  • gruyère
  • crème soja ou fraîche

Si il vous reste de la mixture précédente, appliquez la sur la tranche de pain puis déposez les morceaux de camembert en dés et finissez par y mettre le jambon coupé en dés!

PS: Comme vous pouvez le remarquer, je ne me suis pas trop appliqué sur les photos car c’était à destination de ma story Insta.. La prochaine fois promis, je prends soin d’en faire des belles et de vous faire un article dans la foulée par ici!

Voila les zamis, mettez toute la petite famille au four pendant 10 minutes ( un peu plus ou un peu moins, c’est à vous de surveiller!)

Bon App’ & à a prochaine!

Bonnes résolutions de la rentrée

Hello les Z’amis!

ATTENTION BILLET D’HUMEUR

J’espère que vous allez bien et que le soleil brille par chez vous autant que par chez moi (Oui bah ça aide à garder le smile) je reviens par ici, car une fois n’est pas coutume, pour coucher sur le clavier mes petits états d’âme.

(Oui, je me permets de partager cela avec vous car je j’ai que vous aimez bien…)

Comme nous sommes bel et bien installés dans notre belle et grande nouvelle maison, je me devais de faire un petit bilan…

2019 est pour moi une année de changements, nouvelle région, nouveau job, nouveau mode de vie, nouveaux amis, nouvelle maison… Nous voici en septembre et en regardant derrière moi je me dit :

Waouh que de chemin parcouru….

Alors même si parfois mes proches m’ont manqués et que la distance s’est faite sentir, je n’ai jamais douté ou remis en question notre choix de quitter Compiègne. Mais tout allant à 100 à l’heure, je vous avouerai que je n’ai pas vu passé ces 8 mois! Absorbée par le travail, les projets, les déménagements provisoires, nos proches nous rendant visite, … j’ai eu du mal à m’écouter ces derniers mois!

C’est pourquoi j’ai donc décidé de me poser, de me faire violence et de m’ECOUTER!

Plus facile à dire qu’a faire, j’ai du vraiment lutter et me retrouver au pied du mur face à mes « problèmes » pour me secouer les fesses! (Monsieur Peyo y est pour beaucoup je vous rassure… d’ailleurs je sais qu’il me lira pour corriger mes fautes d’orthographe alors MERCI mon amour pour tout ce que tu fais pour moi!)

En gros je ne vais pas vous raconter tout le cheminement mais, depuis 3/4 mois je me suis laissée aspirer par certaines choses et a trop prendre à coeur ces petites choses, et bien je me suis peu à peu mise à arrêter de faire les choses qui me font du bien!

Le sport,cuisiner, vous écrire par ici, ….

Bref, la sonnette d’alarme à été sonnée et BIM BAM BOUM le retour de la Josette!

Je vous ai fait cette loooooongue intro pour vous montrer aussi que ça arrive à tout le monde de se laisser aspirer par son certaines choses et s’oublier!

Revenons a nos moutons les gars, je vous ai donc couché mes bonnes résolutions pour cette rentrée ensoleillée afin que l’on se motive toutes par ici ou via Instagram ( @joityourself ) pour atteindre ses buts et continuer à aimer la vie tout en profitant à 2000% !

Ma résolution N°1 : Faire du tri !

Oui, en allant chercher nos cartons et meubles à Compiègne il y a quelques semaines, on s’est rendu compte qu’on avaient TROP de choses!

(je vous remets dans le contexte : nous avons laissé notre appartement avec nos meubles et nos cartons à Compiègne en attendant d’enmenager dans notre maison définitive à Hossegor, en attendant nous avons habité 4 mois dans un appartement meublé à Capbreton, puis habité chez ma belle sœur pendant son voyage au canada 4 mois, et demain on récupère les clefs de notre maison! En gros on a vécu avec le « minimum » pendant 8 mois en laissant le reste : meubles, déco, électroménager, vêtements, … à Compiègne)

Comme nous aménageons cette semaine, j’ai pris quelques jours pour nettoyer, ranger et surtout trier!

Je pense mettre le maximum de vêtements sur VINTED ( josephinecm ), vendre la deco via leboncoin ou marketplace, je pense aussi faire une brocante et aussi DONNER de la vaisselle, déco et vêtements à des gens dans le besoin afin de repartir sur des bases saines!

2éme résolution : Prendre du temps pour moi

Oui, je suis repartie dans le fonctionnement du morning miracle que je pratiquais par moments pour me remettre dans les clous!

En gros le me lève une heure à 30 minutes le matin avant mon réveil et je lis, vais courir, je m’occupe de Baby Caïpi, me pose dans le jardin tranquillement avec un thé…. BREF je prends du temps au calme pour faire ces choses qui feront que je commencerais la journée sur de bonnes bases!

Je reprends un moment dans la semaine pour me faire un bon masque ou un gommage!

Je me force à prendre du temps après ma journée de travail pour aller voir mes copines, aller à la plage, balader Caïpi….

Et je vous avoue que la terasse et le jardin de la nouvelle maison m’arrangent bien!

J’essaie de reprendre le sport à mon rythme de forme (lol) soit 1 à deux fois par semaine à la salle de sport et 1 à 2 fois par semaine aller courir le matin plus faire du paddle ou surf !

Le sport me permets vraiment d’évacuer les tensions & ça, c’est pas des conneries!

3éme résolution : Consommer mieux!

En entrant dans la maison, on va pouvoir avoir enfin (après presque un an lol) pouvoir avoir un potager ^^ ce qui nous permettra de manger nos propres légumes! Ensuite, j’achète de plus en plus des vêtements et accessoires de secondes mains sur vinted, ça fait du bien a porte monnaie et aussi a la planète!

Je ne vais pas tout acheter en BIO, je vais juste essayer d’en prendre le maxi, continuer à ne pas acheter de plats cuisinés, me lancer dans la confection de produits d’entretiens plus naturels et respectueux de l’environnement!

Et surtout je vais ré enfourcher mon vélo, que je viens de récupérer!

Bcp plus pratique pour le centre ville et puis étant dans une bagnole toute la semaine j’ai besoin d’en sortir un peu… autant lier l’utile à l’agréable!

Voila… 3 grandes actions que je vais tenir pour cette nouvelle rentrée!

Et vous ? quelles sont les vôtres?

Quelques astuces pour un mariage à petit prix !

Hello les futurs mariés!

Oui, cet article s’adresse à vous, vous qui allez sauter le pas de vivre une des plus belle journée de votre vie, vous qui allez passer par toutes les émotions le jour J, vous qui allez vous marier!

Oui, c’est la période, Monsieur s’est décidé à la St valentin à vous demander en épousailles…. mais les finances ne vous permettront pas d’égaler le mariage de Chiara Ferragni… cet article est fait pour vous!

Avouez que ca fait quand même rever!

NEXT les mariages bling bling avec la robe à 10 000, 500 invités, aujourd’hui, on veut juste passer un bon moment et rire, pleurer mais surtout être ensemble pour célébrer THE DAY!

Se marier signifie aussi dépenser une somme folle… hé oui, il faut appeler un chat, un chat, on claquera de la tune sévère pour faire que ce jour soit inoubliable!

En gros dans cet article, je vais vous donner quelques pistes à étudier (selon les cas) pour faire descendre la note finale!

1er poste de dépense : Le lieu !

Si vous vous marriez comme nous, 2 fois : civil et religieux, la note peu s’avérer salée, alors nous avons choisi de faire la fête pour le civil : dans le jardin de ma mère!

Oui, inutile de privatiser un resto, une salle, nous avons joué la carte de la simplicité et de la décontraction! Je vous avouerai que j’aurai pu faire de même pour le religieux si on avaient eu un grand jardin!

2, 3 ballots de paille, des palettes et le tour est joué!

Nous avions récupéré du grenier des vieux tapis berbères, accroché plusieurs guirlandes types guinguettes, mis des jolies nappes blanches anciennes sur des tréteaux (ni vu ni connu) mis des bougies et le tour était joué! En gros le décor était planté, il fallait juste accésoiriser avec ballot de paille, bougies, vieilles cagettes, sièges en rotins fauteuils vintage, banc en bois et grosses lanternes toutes ces choses qu’on à chiné en brocante, chez nos amis et dans notre famille!

Personnellement j’étais ravie du résultat final, simple, bohème bref tout nous et nos invités étaient ravis de passer de buffets en buffets pour boire un mojito, manger du guacamole ou tout simplement prendre des photos dans le cadre insta fabriqué par mes soins!

Nous avions fait entière confiance à Valentin « le champs fleuri » qui nous à tous régalé du matin au soir!

Si vous avez un petit budget et que vous ne pouvez pas vous permettre de louer et décorer une salle ou un domaine, je vais être honnête et vous donner 2/3 tips : investissez vôtre jardin, celui de vos parents ou de la famille, si vous habitez à la campagne, un petit agriculteur vous loueras peut être à mini prix une grange ou un champs… mettez une tente, quelques ballots de paille, et misez sur une déco champêtre!

Mieux vaut un lieu simple et bien décoré qu’un superbe lieu pas décoré… mettez votre pâte quitte à investir le jardin de vôtre tata et aller dans le grenier de mamie & écumer les brocantes pour chiner des choses….!

2éme conseil : La déco !

Comme dit précédemment, recyclez! vos lanternes, les bibelots de mamie, les bougies de tata! on pense à faire les brocante, fouiner sur le bon coin et facebook marketplace pour dégoter des pépites!

Je dis cela évidement dans le cas ou vous souhaitez une déco bohème ou champêtre!

Concernant les fleurs, inutile de dépenser des sommes folles! Négociez et faites des devis avec votre fleuriste, commandez en bottes et faites vos bouquets! Agrémentez les de fleurs des champs que vous irez cueillir autour de chez vous : épis de blé, fougère, fleurs des champs,… vous pourrez les complèter avec de belles fleurs de monsieur le fleuriste par ci par la et hopla!

Ikea, Action, Gifi, la foire fouille : écumez les ! Véritables cavernes d’alibaba, ces magasins proposent de a déco à petits prix que vous pourrez à loisirs décliner pour vôtre mariage!

Petit tips : Glanez sur Aliexpress j’y ai acheté bcp de choses dessus et vraiment très satisfaite!

Créez vous un joli arche avec du bois : demandez à votre Jules de vissez des grosses branches, vous trouverez pleins de tutos sur le web!

Allez c’est facile!

Idem pour le cadre instagram (oui oui… ) misez sur le photobooth à la mode, j’avais acheté le mien vierge chez Zodio pour moins de 20€ et l’avait custo pour un total de moins de 40€….

3éme conseil : La boisson!

Ne vous ruinez pas en champagne, préférez un bon vouvray plutôt qu’un champagne premier prix, effet garanti! Nous avions opté pour ce principe lors du mariage religieux et nous en avions été plus que ravis!

Pour le vin d’honneur n’hésitez pas à proposer de grandes jarres de cocktail, économique et écologique, surtout si vous le faites à la maison, les invités se serviront avec plaisir et/ou modération du bon breuvage que vous aurez concocté! Il éxiste bcp de recettes sur pinterest alors surprenez les!

Avouez que ca donne envie…

4éme conseil : Les photos !

Si vous n’avez pas les moyens de vous payer un photographe, demandez aux invités de tagger leurs photos sur instagram avec un # du type #jojolovespeyo2018 car oui de nos jours tout le monde poste des photos, fait des vidéos, cela vous permettra de compiler les photos et de vous faire un bel album!

Un joli panneau bien en vu ou on explique et basta!

Sinon optez pour la jeunesse, demandez à votre petite cousine de mitrailler les invités pendant le vin d’honneur en échange d’une petite pièce elle sera plus contente de prendre les photos que de garder les mioches pendant que les parents s’enfilent des cocktails au vin d’honneur!

Ou encore installez une GO pro ou un stand photobooth avce un ipad ou les gens pourront se filmer ou laisser une petite vidéo, fou rire garanti le lendemain pour le visionnage!

Pensez aussi à mettre des appareils photos jetables, tellement vintage mais tellement drôle, vos invités retrouveront leur âme d’enfant!

Laissez vous gagner par la magie des années 1990/2000

5éme conseil : LA ROBE!!!!!!!!!!!

Oui, je garde le meilleur pour la fin, je vous renvoie juste à cet article que j’ai rédigé il y a quelques temps…

Ou je relate les différents bons plans pour trouver une robe de mariée à petit prix!

Sinon pour le civil j’avais opté pour une robe de chez Asos …

Je l’avais payé une centaine d’euros et honnêtement elle à très bien fait le job!

Voila voila le premier article mariage à petit budget se termine, je vous en re concocte un rapidement… en attendant je vous souhaite une belle et douce journée!

A bientôt!

Avoir mille vies…

Hello à tous & à toutes, me voila une nouvelle fois avec article ou je reviens avec vous sur mon parcours et les mille et uns jobs que j’ai occupé avant d’en être la!

Commençons par le début, prenez un café ou un thé, installez vous bien car ça va être long!

Premièrement j’aimerai vous dire que j’étais une élève moyenne, j’ai obtenu mon bac a 11 et des poussières/20 je ne forçais pas trop sauf dans les matières que j’aimais bien type : anglais, histoire/geo, marketing…

Breeeef on va faire une intro assez courte afin de ne pas vous soûler trop vite!

Je tiens à préciser que j’ai toujours travaillé en marge des mes études depuis mes 16/17 ans (oui avant on avait le droit^^) j’ai commencé chez Pimkie à Compiègne ou j’ai fais mes premières armes en tant que vendeuse avec une équipe exceptionnelle (les filles si vous me lisez…je pense fort à vous), des femmes qui m’ont accueillies vraiment comme un membre à part entière de leur équipe! Je ne touchais pas grand chose par mois mais j’étais fière de pouvoir gagner ma vie un peu à 17 ans et j’avais surtout l’impression d’être la reine du pétrole!

Car oui, ayant un père pharmacien, j’en ai passé des heures avec lui derrière le comptoir à écouter les histoires des clients, ranger les commandes, faire les vitrines, discuter avec les personnes âgées, jouer avec les PLV en me faisant des cabanes en réserve ou alors encaisser des kilomètres de boite de Doliprane, donc niveau commerce je ne partais pas de rien!

Je faisais aussi des petits extra de temps à autre le samedi soir dans un petit resto italien de Compiègne histoire de parfaire ma technique pour le porté d’assiettes!

Voili voilou… je passe mon bac et puis je travaille cet été la dans une grande brasserie sur Compiègne histoire de me faire un peu de rond, une très bonne expérience aussi que je souhaite à tout les jeunes car la restauration est très formatrice pour n’importe quel boulot : polyvalence, endurance, mémoire, synchronisation, diplomatie, commerce, gérer les priorités….!

A la rentrée, c’etait tout tracé BTS MUC (management des unités commerciales à l’époque) sur Compiègne, mais arrivé l’été : FUCK JE SUIS SUR LISTE D’ATTENTE!!!!!!! Ma mère manque de faire un arrêt (Oui madame ma mère voulait que je fasse des études!), on se pointe sur place, on fait des pieds et des mains…rien n’y fait!

LA gentille dame du BTS nous dit d’attendre la première semaine de rentrée car souvent des places se libèrent, alors on prends notre mal en patience et je m’apprête à aller dans l’établissement du deuxième choix : Creil!

Autant vous dire que je n’était pas du tout ravie du chemin que cela prenait, et on l’étaient encore moins avec la reine mère quand on à visité le lieu! Bon allez on s’est dit que c’était au cas ou… mais j’étais pas franchement enchantée d’aller prendre le train matin et soir pour Creil sans faire ma princesse! Alors je reprends mon job de barman/serveuse pour l’été et ma mother qui lache rien me parle de l’école sup de commerce de Compiègne!

Perso j’en avait jamais entendu parlé (aaahhh si j’allais aux soirées qu’ils organisaient mdr)

Vous allez me dire : « mais pourquoi tu t’es pas barrées de Compiègne? »

Réponse : j’avais possibilité d’avoir un boulot étudiant à Compiègne et Amiens ni Lille ne me branchaient, dans tout les cas je devrait aller faire mon deuxième cycle d’études sur Paris alors autant encore profiter du charme de la vie chez mes parents!

Bon je vous la fait rapide et sans suspense : j’ai pas été appelé par ce FUCKING BTS MUC à Compiègne et j’ai tapé ma première semaine de BTS MUC à Creil….

Bon je sais vous venez ici pour lire un parcours pro…mais j’y peux rien, dès que je commence à vous écrire, je divague!

Alors Creil… comment dire… le charme d’arpenter sa gare et de trouver des gens chelous et bourrés (comme dans toutes les gares remarquez…) à n’importe quelle heure, se faire siffler « WESH mademoiselle bien ou bien » et suivre.. j’avais 19 ans et clairement ça ne me faisait pas rêver! Je ne me sentais pas dans un environnement propice et je ne le sentais pas tout court! Je suis une fille qui accorde énormément d’importance au ressentie, alors j’y allais à reculons!

Du coup j’ai atterrie sans surprise à L’ESC Compiègne!

J’ai intégré une classe prépa histoire d’accéder à une première année 12 mois plus tard! Bon autant vous dire que venant d’un Bac STT ( genre STG maintenant option marketing/commercial) j’avais un gout de déja vu donc je m’ennuyais un peu voyez vous!

En marge de ma classe prépa, comme je suis une meuf qui aime être indépendante financièrement bah j’ai continué de bosser à la brasserie les mardi, mercredi et vendredi soir ainsi que le samedi puis le dimanche matin! La normalement vous devez vous dire que la petite princesse qui ne voulait pas aller à Creil bah finalement elle est un peu courageuse!

Ce que je ne vous ai pas dit c’est que mon rêve de toujours depuis mon enfance, et le métier que je note tout les ans sur les fiches de renseignements, c’est Hôtesse de l’air (enfin PNC soit personnel naviguant commercial)

Alors je le garde au fond de ma tête et je me dis que j’attendrais 21 ans et je me lancerais…

Bon l’année de prepa finalement j’ai un peu bcp décroché, entre le boulot et mon projet d’école d’hôtesse de l’air, je n’étais plus du tout à 200% dans les cours c’est donc sans surprise que j’ai pas continué en septembre suivant!

Bon cet article ressemble plutôt à une autobio, non?

Tant pis!

Je vous épargne le paragraphe ou je me fais entuber par une école d’hôtesse de l’air bidon, j’ai donc démarré une autre école visant à nous préparer dans la formation théorique dans un premier temps!

Je faisait les allers/retours sur Paris la semaine et je bossais dans un autre resto le vendredi soir et le samedi ainsi!

J’ai eu le théorique, alors en route pour le pratique me direz vous?!

Non, ba non, petit contre temps dans le planning, la cession pratique n’était pas de suite, alors bon je me suis dit qu’il fallait bosser!

J’ai donc démarré en tant que : COMMERCIALE EN POMPE A CHALEUR ET HUISSERIES. Oui oui oui, vous n’hallucinez pas… c’est tout ce que j’ai trouvé, j’ai donc commencé ce job Oh combien déconseillé par les gens chez Huis Clos (mince fallait pas cité une marque, alors je dit « Triba » « art et fenêtre » en même temps, ça passe pour le CSA? lol) J’y ai bossé pendant 3/4 mois!

Je vais être honnête et transparente avec vous J’EN AI CHIE comme jamais, prospection porte à porte qu’il pleut, qu’il vente, qu’il neige, apprentissage d’une trâme de vente et de prospection par cœur, une formation plus que limite en technique de vente et le pompom : la vente musclée!

Oui une vraie marchande de tapis payée à la com’ qui bosse non stop de 8h à minuit parfois pour pas grand chose à la fin du mois! Par contre, je peut vous dire que cette expérience m’a grandement faite évoluer!

Sinon aprés Huis clos je déménage pour raison perso sur Limoges city Beach dans le Limousin les gars et je suis responsable de salle dans une petite brasserie sympatoche d’ailleurs BIG UP à tout ceux que j’ai croisé ou servit la-bas pendant 1 an et demi!

Ça y est je vais enfin pouvoir vous parler de mon expérience en GMS!!!!! Non vous ne rêvez pas 1098857657 phrases plus tard on y vient!

Grâce à un ami de l’époque j’ai pu rentrer en tant que promotrice des ventes en GMS (hyper/supermarchés quoi) chez une grande marque française de biscuits qui à ensuite été rachetée BREF!

J’avais mis un pied enfin dans la machine, j’aimais mon boulot, j’avais des supers chefs, une équipe du tonnerre un secteur de rêve : Dordogne & Nord gironde! Bref j’ai appris tout de A à Z : tirer des palettes, monter des boxs, négocier, faire du merchandising, me lever tôt, trés tôt!

J’ai ensuite muté sur le limousin (représente) ou j’ai pu me parfaire, apprendre de nouvelles choses, rencontrer de nouveaux clients, monter en compétences..bref je le savais, j’avais trouvé enfin MA voie!

Sauf que j’ai du rentrer sur Compiègne à mon grand regret professionnellement, mais heureuse de retourner auprés des miens!

Fallait retrouver un boulot et je ne sais pas pourquoi à l’époque mais j’ai décidé de tenter un nouveau challenge pro…. j’ai donc démarré un poste de Déléguée commerciale dans la cigarette!

Vous avez un secteur avec des bureaux de tabac, des restaurants, des boites de nuits, vous représentez une voir plusieurs marque de clopes, vous négociez, vendez….

Sur le papier quand on regarde, on se dit que ça peut le faire, je me dit « allez fonces, au pire tu changeras, ça fait une nouvelle corde à ton arc »

Sauf que ça à vite tourné au vinaigre : un secteur immense, un chef tyranique, exécrable et con, un environement pas trop glamour. Heureusement j’avais une bonne équipe et des collègues vraiment tops, mes clients étaient plutôt cools… alors j’ai continué, j’ai tenue bon!

J’en était venue à partir de chez moi à 6h et rentrer à limite 22h pour pouvoir assurer la charge de travail que mon chef m’imposait, une fois rentrée à la maison je restait plus d’une heure au téléphone à reprendre toute ma journée point par point en me faisant démonter pour un oui ou pour un non…. j’étais vidée…!

Un jour pour l’anecdote, nous étions en plein squetch en réunion et malgré ma peur du jugement de mon chef, je me suis lancée non sans mal… et la il me regarde et dit :

 » mais putain ferme ta putain de geule merde, écoute ton client, ferme ta bouche! »

et j’en passe….

Une autre fois devant un client, il me pousse violemment et reprends la phase de négo en attaquant par  » tu racontes que des conneries… tais toi »

Alors peut être que parfois je faisais des erreurs, que parfois je n’écoutais pas assez mes clients, que oui je parlait trop… mais la violence des mots ni des gestes n’étaient absolument pas la solution!

Les appels répétitifs 6 fois par jour, les méchancetés, n’étaient pas une manière de faire pour accompagner et faire évoluer sa commerciale!

Souvent les supérieurs hiérarchiques pensent que mettre la pression et presser le citron des gens sous leurs « ordres » sont la clef pour atteindre des objectifs ou mener à bien des projets! Non, Non et encore NON, chacun doit être managé différemment, c’est que qu’on apprends au tout début!

Bref après plusieurs avertissements je me suis barrée un jour comme une reine !

« ALLO Stéphane, c’est bien que tu m’appelles tiens! »

« Ah euh oui, pourquoi? »

« Je vais bien merci et toi? »

« Silence…. »

« Bah je disais ca tombe bien que tu m’appelles (connard) je viens de poster ma lettre de démission à l’instant je voulais t’appeler »

« Pardon? mais pourquoi? je ne comprends pas !! »

« Écoutes je t’ai avertis plusieurs fois, je n’en pouvais plus, j’ai pris le taureau par les cornes, je pars! »

« Mais, non, enfin tu es sure? tu veux en parler? j’avais prévu de venir demain passer la journée avec toi »

« Oui et bien écoutes tu peux venir, mais juste pour midi, ne te donnes pas la peine de venir tourner avec moi je n’en ai vraiment pas envie »…

Le mec est venu, je lui ai dit poliment pourquoi je partais en lui rappelant combien j’ai pu souffrir pendant tout ces mois, pourquoi il n’était pas un bon manager, que j’en avais marre de me bouffer la santé et le moral… j’ai tout lâché et je suis partie un soir d’avril pour vivre de nouvelles aventures, la meilleure aventure de ma vie peut être!

SALUT LES GARS, JE ME CASSE!

Nous voila ici chez ce chocolatier suisse, en tant qu’attachée commerciale!

J’ai commencé fin avril 2013, j’ai pris le train pour Paris ce matin la, j’ai rencontré mes chefs, j’ai été formée et ça à commencé comme ca!

Ma mission était simple reprendre les supermarchés de l’oise et l’aisne et promouvoir ma marque, vendre, créer une relation avec mes nouveaux clients, sortir du lot face à la concurence, ne jamais baisser les bras et surtout toujours garder le smile!

Je vous mentirais si je vous disais que tout était idyllique, car oui j’en ai chié, des journées à rallonges parfois plus de 24h non stop, des centaines de kilomètres par jours, de la pression, une remise en question permanente sur ma façon de travailler et d’appréhender mes objectifs, bref les débuts n’ont pas été glorieux!

J’étais avant dernière France sur le classement, pour vous dire j’étais le vilain petit canard de la région je n’arrivais pas à avancer malgré une bonne méthode, un soutien sans faille de mon chef, je stagnais!

Et puis un jour, tout mes efforts on commencé à payer, alors vous allez me demander, pourquoi? Quand? Comment? et je vous dirais que c’est au moment ou j’ai rencontré mon Peyo!

J’ai eu CE déclic qu’on attends toutes, que j’attendais depuis des années ou j’ai décidé de changer et surtout d’arrêter de subir ma vie! Je me suis séparé des personnes nocives à ma vie et je n’ai pas perdu au change… j’ai gagné l’amour, la réussite pro et une vie épanouie!

D’ailleurs je vous invite à lire ce petit article ou je vous explique tout http://joityourself.com/ce-jour-ou-jai-decide-detre-heureuse/

Me voici propulsée sur le devant de la scène si je peux dire avec des résultats à la hauteur de mon travail, des parts de marché qui montent en fléche, bref c’était le début!

C’est à ce moment précis ou j’ai vécu LE moment le plus significatif de ma carrière pro : finir 3éme France et monter sur le podium!

J’étais tellement fière de moi, j’ai pu lire la satisfaction et la fierté dans les yeux de mon Peyo et de mon chef Régis! Un moment hyper stimulant et inspirant pour moi, la fierté de monter sur le podium, de recevoir des félicitations… et un petit chèque (mdr), j’ai transformé l’essai l’année suivante en finissant une fois de plus 3éme et me donnant droit à un superbe voyage au Mexique!

Oui, oui ouiiiii Le Mexique au Club med’ pour récompense, c’est plutôt sympa! On est donc parti avec les lauréat du classement ainsi que nos conjoints et signe du destin, j’allais fêter mes 30 ans la bas!

J’ai donc continuer à performer dans mon taff les mois suivants avec des étoiles pleins les yeux, j’ai changé de chef à mon grand regret et dans la foulée j’ai eu l’opportunité de rentrer dans un autre groupe….

Un mal pour un bien car mon nouveau chef ne me correspondait pas trop trop.. j’ai donc demandé conseil et je suis partie vers d’autres horizons!

Je n’avançais pas dans le noir car un ami à moi était déja dans cette boite (ancien collègue du chocolat merci mon Vincent^^) et c’est d’ailleurs grâce à lui que j’y suis entrée!

Je vous épargne l’entretien d’embauche en Skype pendant mes vacances la veille des fêtes de Bayonne ou j’avais du acheter une chemise pour faire bien et je priais pour ne pas avoir à me lever car j’étais en short!

Le deuxième et dernier entretien 2 semaines plus tard toujours en mode vacances à devoir prendre un train pour faire Hossegor-Saintes dans la matinée….mais je l’ai eu ce job!

Bref je suis donc passée du chocolat à la choucroute direct!

Et vous savez quoi? Ça m’a plu! L’univers du frais m’a vraiment plu, plus dynamique que l’épicerie sucrée ou salée, certes moins glamour mais bon j’aimais ce que je faisait!

J’ai donc changé pour une boite qui faisait la moitié du Chiffre d’affaire que le chocolatier, fini les conventions à Barcelone, fini les classements, les parts de marché…. et ça m’a quand même fait bizarre!

J’y ai passé 1 an et 1 an ou j’ai pu apprendre beaucoup de chose, 1 an ou j’ai sillonné la région parisienne, l’A86, le 93, bref j’ai goutté aux joies des embouteillages, ou le stress était la religion des chef de rayon, ou personne n’a jamais le temps! OUI je dramatise un peu, j’avais de supers clients au top certes, mais je ne me sentais pas bien!

C’était soit je changeais pour retourner sur la Picardie soit j’allais suffoquer!

C’est donc avec grande surprise que nous avons fait le choix de déménager ici dans les Landes à Hossegor (mon souhait depuis plus de 4 ans) pour voguer à de nouveaux horizons!

Monsieur à de suite trouvé un boulot et moi j’ai cherché tout doucement!

 » il y a pas de jobs dans le sud ouest »

« Tu vas être moins payées »

« c’est pas la bonne période pour chercher »

« Faut aller sur Bordeaux, tu trouveras rien dans les landes ou les Pyrénées »

Autant de phrases que j’ai entendu une centaines de fois… qui se sont toutes avérées fausses!

  • J’ai trouvé un job rapidement
  • J’ai gardé les mêmes exigences salariales (même mieux)
  • J’ai eu le luxe de choisir entre 6 postes

Voila les gars, tout les cabinets de recrutements m’ont dit que j’avais un profil recherché ( 10 ans d’expérience en grande distri), que mes exigences salariales n’étaient pas déconnantes et qu’il y avait du boulot pour ceux qui voulaient bosser!

Clairement je m’étais données quelques mois histoire de voir venir car Monsieur était arrivé fin Octobre 2018 et mon maximum pour le rejoindre était début mars 2019, je voulais donc prendre mon temps pour trouver LE job qui me plairait!

Entre nous si je n’avais pas trouvé, j’aurais pris un job en dessous du mien en attendant de voir mieux, ce n’étais absolument pas un problème pour moi, quitte à faire un boulot de saisonnière, promotrice ou autre!

Je ne me voyais pas bénéficier du chômage afin de suivre mon mari, hors de question!

Bref j’ai trouvé ici un super job qui est pour moi UN énorme challenge, il y a tout à faire, tout à mettre en place et d’être à l’origine de tout cela est pour moi une source d’énergie folle!

Ce n’est pas tout les jours facile, j’en chie, je fais des livraison, je réponds à des appels d’offre, je gère les grossistes, les centrales d’achats mais je sais que pour ceux pour qui je travaille croient beaucoup en moi et il m’est interdit de les décevoir!

Tout ce que vous pouvez retenir ici dans mon parcours c’est qu’il faut savoir avoir envie de se surpasser et ne jamais baisser les bras!

J’ai l’impression d’avoir eu mille et une vies à 32 ans, j’ai l’impression d’avoir fait tout et n’importe quoi, je me suis battue, j’ai retroussé mes manches plus d’une fois, j’ai pleuré de joie, d’épuisement, j’ai ri, j’ai rencontré des gens géniaux, vécu des moments qui resteront gravé dans ma mémoire et c’est ça notre vraie force : collecter ses moments pour nous rendre plus fort!

N’ayez pas peur de relevez vos manches, d’y aller, croyez en vous, gravissez les échelons avec la sueur et un jour vous regarderez en arrière et vous vous direz :

J’AI BIEN MERITE CE QUE J’AI AUJOURD’HUI ET JE SUIS FIERE DE MON PARCOURS!!!

Allez j’arrête! Ahahah si vous en êtes toujours la c’est que vous m’aimez bien ou alors que vous êtes curieux, dans les deux cas merci de m’avoir lu et comme d’habitude, j’attends vos commentaires ou messages privés avec vos expériences, vos avis et vos témoignages!

Belle journée!

Ce jour ou j’ai décidé d’être heureuse!

Bonjour à tous


Je ne m’improvise toujours pas gourou de la secte de la « positive attitude » ni chef de meute, à travers ces mots que je m’apprête à vous faire lire, je veux juste partager avec vous un moment agréable et à vous d’en prendre que le meilleur afin de transformer votre vie.

Bonjour, Je suis Joséphine, j’ai 32 ans, je suis heureuse et je mène la vie dont j’ai toujours rêvé!

Ces quelques mots, simples mais forts de sens, je peux aujourd’hui les dire et les crier haut et fort!


Le passé ne peut être modifié, j’ai donc décidé de prendre les reines de ma vie et d’écrire cette histoire avec une plume colorée, pleine d’humour, de soleil, de sourire et de bienveillance.

Revenons sur cette affirmation : « je mène la vie dont j’ai toujours rêvé »
Lors d’une petite séance de questions réponses sur Instagram, on m’a posé cette question «  quel est ton rêve? » j’ai mis d’ailleurs plusieurs minutes à trouver la réponse car mon rêve est là sous mes yeux !
Mon rêve a toujours été « être heureuse » ( et manger sans grossir mais cela est physiquement impossible!) car on peut avoir tout l’argent du monde, voyager mais si on est pas heureux et bien dans ses baskets, cela ne serre a rien!

Alors oui on peut rêver de gagner à l’euro million, de faire le tour du monde, de partir dans un pays lointain… et on peut simplement sourire et profiter de ce que nous offre la vie tout simplement!

Car peu d’entre nous vivent dans un pays du tiers monde, sont victimes de la guerre ou de maladies graves ou alors sont dans la rue, je pense que je vous le dit à chaque fois mais il est PRIMORDIAL pour moi de vous le dire : Nous sommes privilégiés!

Je vous propose donc un petit exercice, essayez donc tout les matins de vous dire «  je suis heureux ( heureuse pour les filles évidement)
Ne traînez plus des pieds, levez vous à la première sonnerie du réveil, prenez votre café au calme, caressez votre chat, embrassez l’être aimé, lisez quelques pages d’un livre, préparez votre tenue, aller au travail avec le sourire, saluez tout vos collègues, demandez leur comment ils vont… autant de choses simples, accessibles à tous qui mettent des couleurs à une journée!

Bref revenons a ce JOUR si important pour moi..

J’ai vraiment commencé à être heureuse le 12 février 2015…

Ce jour ou j’ai ressenti que la vie m’offrait une chance de me libérer de cette vie triste, directive, sans couleurs, à la recherche constante de perfection.

La vie m’a tendue la main comme pour me retenir de sombrer dans une vie qui n’était pas la mienne, qui ne m’étais pas destinée et j’ai serré cette main si fort que j’ai réussi à me sauver moi même.

Quand l’ai je su? Quand j’ai pleuré de bonheur après un moment simple rempli de sentiments naissants ou je me suis dit : «  c’est le début d’une nouvelle page de ma vie »
J’ai donc arraché sans état d’âmes l’ancienne page et j’ai tout recommencé à 0.
Je me suis intéressée aux gens, j’ai remis de la couleur dans ma vie ( et dans mes vêtements), je suis sortie, j’ai passé des moments en familles exceptionnels, j’ai ri, j’ai découvert de nouveaux endroits avec des yeux d’enfants dans la main de mon mari, j’ai réussi dans mon travail comme jamais je l’avais fait au par avant…
La liste est longue… mais ce n’était que le premier chapitre de ma nouvelle vie !

Ce n’est pas un conte de fée, ni un roman à l’eau de rose, j’ai juste choisi de m’appuyer uniquement sur le positif, j’ai occulté volontairement cette vie d’avant et je ne perdrai pas de temps à m’épancher dessus car c’est bel et bien derrière moi!

Vous n’entendrez pas de détails croustillants ou tristes sur mon passé, mais uniquement des leçons de vie qu’à j’ai su partager avec vous à travers ces textes.

J’ai su tenir des enseignements de ces moments bons comme mauvais qui font que je suis là aujourd’hui à écrire ces quelques mots, alors à chacun de puiser dans ces moments durs ou joyeux pour écrire son histoire et changer sa vie.

Mon premier conseil serait de bien vous entourer que ce soit amicalement comme amoureusement, je me suis longtemps accrochée à des amours conflictuels ou toxiques.

J’ai longtemps souffert d’être sous la coupe de quelqu’un, oscillant entre critiques, rabaissement et destruction.

Je n’avais plus confiance en moi, je faisait du YOYO avec mon poids, je me détachais de mes amis et même de ma famille… on a beau se dire « j’ai du caractère, je suis forte », rien n’y fait et on se dit que finalement c’est la vie, que c’est comme ça….

Comme toutes les filles j’ai donc eu mes chagrins d’amour ou d’amitié!

Ne vous laissez jamais dépasser par une amie égoïste, un amoureux jaloux maladif, un collègue profiteur, tout ces gens qui ne sont pas heureux et qui veulent étaler leur malheurs ou profiter la terre entière de leurs mauvaises ondes!

Et comme je vous le disais plus haut, j’ai décidé de dire STOP et une énergie inespérée et sortie de moi m’entraînant vers le bon chemin, MON CHEMIN!

J’ai été évidement accompagnée par mon cher et tendre qui est devenu mon mari, celui qui à su donner de la couleur à ma vie!

Alors OUI, sans cette rencontre, ce déclic serait surement arrivé plus tard ou aurait été bcp plus difficile et éprouvant mais je persiste à penser que c’était le destin, MOn destin!

Il y aura donc un déclic, un choc ou une prise de conscience pour chaque personne qui souffre, qui n’est pas bien dans sa vie et il faudra le détecter & œuvrer pour une vie sous le signe du bonheur!

Depuis ce jour rien n’a vraiment changé, je suis de plus en plus heureuse, j’ai un travail dans lequel je me sens bien, une famille et une belle famille géniale, des amis merveilleux et un cadre de vie idyllique.

Bon rassurez vous, de temps en temps j’ai des petites baisses de moral ou de fatigue entre le boulot, l’éloignement avec mes proches & amis, ce n’est pas non plus facile mais c’est tout à fait normal, je suis humaine et les sentiments ne se contrôlent pas! Je n’ai de cesse à me répéter que je suis heureuse, en bonne santé, j’ai un toit sur la tête, un travail, de la nourriture dans le frigo et l’océan pour point de vue!

Il faut savoir puiser cette énergie que l’on a au plus profond de soi même pour provoquer les choses et surtout provoquer son bonheur!

En relisant cet article je me dis que cela n’a ni queue ni tête et que je passe du coq à l’âne… mais bon!

Allez à la prochaine!

Con(sommer)

Hello les petites belettes!

On se retrouve ici pour un article un peu changeant de ce que je vous propose d’habitude… Oui, depuis que j’ai déménagé, je suis mille fois plus en contact avec la nature et ducoup je suis plus sensibilisée à sa sauvegarde!

Il est vrai que la sagesse vient en grandissant, je ne comprenais jadis pas les gens qui blablatait sur la nature, l’écologie, le Bio, le local et tout le tsintsouin, maintenant que j’ai un peu mûri et que je commence doucement à enclencher le mode daronne (je parle pas de moufflets^^) je me devait d’adopter quelques bonnes habitudes qui me rendent plus ECO-responsable!

Ma première action à été de bannir les bouteilles en plastique…Oui j’ai connu cette phase d’ado ou il y avait 354736 bouteilles d’eau dans ma bedroom, et une fois par semaine (mois looool) je faisait u grand ménage type tornade blanche et toutes les petites partaient à la poubelle sans état d’âme!

Mais oui, a l’époque j’étais moins sensibilisée au recyclage jusqu’à ce que ma mère devienne une accro du recyclage!

C’est donc depuis quelques mois que j’adopte le  » le plastique c’est pas fantastique » et que ma gourde est devenue ma BFF!

Même mon mec s’en ai achetée une, déja car c’est écologique et de deux c’est bon pour la santé : je la remplie tout les jours et je me dis que je dois la boire en entier pour boire mon quota d’eau (1,5L voir 2l) afin d’apporter ce que mon corps a besoin en eau!

Coté pratique, à la maison on est adepte des carafes d’eau, pour ceux que l’eau du robinet dérangent, filtrez la avec la Brita ou des perles & pour les récalcitrants, n’hésitez pas à acheter des maxi bonbonnes dans vôtre supermarché afin de limiter un peu le plastique!

De plus, vous ferez des petites économies, même si l’eau n’est pas chère… !

Clickez ici pour shopper de belles gourdasse !

Idem pour les jus, achetez vos fruits chez le primeur ou au marché, pour ceux qui sont sur la route comme moi, allez chez ces petits vendeurs qui vendent leurs récoltent au bord de la route!

Vous limiterez le plastique, vous consommerez mieux (pas de conservateur ni igrédients chelou) et les vitamines seront au RDV!

Optez pour une centrifugeuse, blender, extracteur de jus ou un bon vieux presse agrumes!

Pour les adeptes de bulles, Sodastream propose de belles solutions alternatives!

2ème astuce : Recyclez vos déchets, cela peut paraître CON, mais bcp ne recyclent pas, pourtant on à quand même bcp de bennes à verres ou autre à dispo dans nos villes ou village, alors oui ça fait un petit peu de marche pour y aller, mais vous ne direz pas non à un peu de sport?!

3 éme astuce : Evitez le gaspillage : prenez un doggy bag au resto, ne jettez pas vos produits à la poubelle car ils ont dépassé la date de 1 journée!

J’ai découvert lors d’une réunion pour le boulot avec un grand de la distribution l’appli :  » Too good to go » !

J’ai découvert lors d’une réunion pour le boulot avec un grand de la distribution l’appli :  » Too good to go » !

Une petite révolution contre le gaspillage, ils vous propose selon votre ville des paniers avec des produits arrivant à date mais encore consommable!

Il y à de tout : boulangerie, supermarché, réstaurant, fleuriste! Bref vos allez adorer!

Travaillant dans l’agro alimentaire depuis une paire d’année, je peux vous dire que tout ce blabla autour des dates limite me fait bien rire!

Ma grand mère me disait toujours : « tes produits laitiers sont encore bon minimum 15 jours après, au pire tu le sens tu te rendras de suite compte si c’est bon ou pas »

Ayez donc le nez, je ne vous parle pas de viande ou de poisson mais plutôt de denrées type biscuits, chocolats, friandises : tout ces articles disposent d’une DLUO soit Date limite pour utilisation optimale, en gros c’est jusqu’à cette date que le produits dispose du même aspect ou du même gout qu’au début.

Mais c’est juste un chiffre & surtout pour se protéger niveau sanitaire et commercial!

J’ai déjà mangé du chocolat dépassant de 3 mois, il n’était pas blanchi, en parfait état, très bon et j’en ai pas eu la Chiasse les gars!

BREF, on évite de GASPILLER! faites le tour de votre frigo souvent !

4 ème astuce : Recyclez vos vêtements!

Je l’ai répété mainte et mainte fois, rien de vaut les vide dressing et les plateformes de seconde main! On recycle les vêtement, on leur donne une seconde vie vers une armoire d’une autre jeune fille !

Ca fera aussi le bonheur de vôtre porte monnaie!

5 éme astuce et la dernière pour cet article : Bannissez les coton tige, cotons démaquillants et autres trucs du genre!

Oui, il existe des centaines de petites créatrices qui vendent des lingettes réutilisables pour se démaquiller ou nettoyer le cul de vos gamins!

Même si dans la pratique ce n’est pas toujours possible, essayez de limiter les lingettes et coton mono usages ou jetables! Je sais que c’est chiant, mais je suis passée au lingettes lavables, je change tout les deux jours, HOP à la machine et nickel!

Dans la pratique, vous pouvez vous aussi les réaliser vous même, il existe un million de tuto sur youtube ou Pinterest!

Pour la brosse à dents, petite aparté, je vais passer au bambou, je vous ferais un retour la dessus aussi, en plus j’ai été contacté par une petite entreprise française qui fait des dentifrices écologiques & BIO, donc affaire à suivre!

En gros voici quelques petites astuces, je vous ferais des retours la dessus petit à petit sur le blog & aussi avec d’autres astuces!

A bientôt et merci pour vôtre écoute!

C’est quoi le bonheur?

Hello à tous,

 

Mon dernier article vous à beaucoup fait réagir (en positif bien-sur) et à permis a certaines d’entre vous de voir que parfois il faut savoir suivre son instinct, et tout quitter pour aller la ou votre cœur vous dit d’aller!

J’ai reçu énormément de témoignages via commentaires et via messages perso sur mon compte Instagram!

Je suis ravie que beaucoup ai eu la sensation qu’elles mêmes auraient pu écrire cet article certes agrémenté de 3/4 fautes d’orthographe mais surtout 100% REAL LIFE!

La REAL LIFE comme je m’évertue à faire sa promotion que ce soit ici ou via Insta vous passionne, et dans un monde qui vit à 200 à l’heure, il est important de se poser 5 minutes pour réfléchir vraiment au sens de sa vie et surtout à la vie qu’on aimerait avoir!

On à tendance à ne pas profiter des choses simples comme aller se balader, lire quelques pages d’un livre qui vous plait, manger votre plat préféré, inviter des amis ou sa famille à l’apéro, regarder ses photos de vacances, appeler ses parents ou grands parents… ces petites choses qui ne coûtent rien ou presque et pourtant qui apportent tellement!

On passe nos vies à courir pour ne pas arriver en retard au boulot, insulter son réveil quand il sonne le matin, râler parce qu’il pleut, culpabiliser car on à pris quelques kilos, déprimer car on arrive pas a joindre les deux bouts financièrement….

BREF nous sommes éduqués comme cela, nos parents aussi… sauf qu’il serait peut être temps de changer vous ne pensez pas?

Je tiens a préciser que je ne m’invente pas grande prêtresse du bonheur et que ces petits conseils n’engagent que moi et que si vous n’êtes pas encore dans l’optique d’être heureux et de profiter des petits bonheurs que la vie nous offre et bien cet article ne vous plaira pas et je vous conseille de partir sur une lecture plus légère comme cet article !

Il ne tiens qu’a vous de prendre le bon dans ce que je vous dis et de l’adapter à vôtre vie et vôtre état d’esprit, il est évident que parfois j’en rajoute un peu ou que j’en fait surement trop pour certains, mais je suis à l’aise dans mes baskets et j’assume tout ce que je vous écris!

1/ la prise de conscience :

Ça fait un peu pompeux comme ça, mais vous allez voir c’est cool! On passe beaucoup de temps à regarder les autres, se plaindre, analyser leurs comportements (ouais on critique quoi) comme leur manière de parler, d’élever leurs gosses, de s’habiller… mais si on utilisait cette énergie à faire vraiment quelque chose de BIEN pour NOUS?

Nous somme tous des personnes uniques, et surtout vous êtes la tête d’affiche du film de vôtre vie, alors arrêtez de passer du temps à parler des figurants ou des méchants!

Commencez donc par lister vos envies comme ceci :

  • aller en weekend  à la mer
  • avoir un joli corps
  • gagner plus d’argent
  • rencontrer l’amour
  • trouver un bon boulot
  • acheter/louer une belle maison
  • passer plus de temps avec sa famille/parents
  • être en bonne santé

En gros voici quelques petites envies classiques que tout le monde à vous pouvez aussi piocher dedans…

Ces envies peuvent être plus futiles ou plus profondes, cela ne regarde que vous car il faut de tout pour faire un monde les amis!

Un fois listées vos envies (faut les écrire sur un petit bout de papier) visionnez les et demandez vous comment atteindre chacune d’entre elles!

Je vous explique et je vous donne un axe :

« Je veux avoir un joli corps » ->On vous dira :  faites bcp de  sport, arrêtez de grignoter, mangez moins, privez vous… alors que NON NON et NON…. un régime strict, trop de sport et de la privation accentueront une relation conflictuelle avec votre corps!

Pre-ferez plutôt :  Faire un sport qui vous plait, mangez autant mais préférez des aliments sains qui également profiteront à votre peau, demander conseil à un professionnel de la profession sportive (car voyez vous c’est un métier, on ne s’improvise pas coach du jour au lendemain), apprenez à vous aimer: votre corps n’est pas bourré de défauts, non, juste des petites choses à améliorer, alors appuyer vous sur vos forces : votre sourire, vos yeux, vos ongles, vos mains, vos cheveux! Et trouvez les solutions à vos soucis par exemple je fais de la rétention d’eau : je vais chez mon médecin, il m’oriente vers un kiné, je fais des massages drainants, je bois beaucoup d’eau, je ne sale plus, j’essaie de marcher dans l’eau à la mer etc…et miracle : je me sens mieux, je suis moins complexée par mes jambes!

Prenez les choses en main!

Je vous conseille aussi de lire mon article précédent sur le changement de vie si vous avez 5 minutes….

2/ Révélez vous :

Oui, encore un titre accrocheur, on se croirais en une de Paris Match ahahahha mais oui révélez vous, vous savez une fois qu’on à conscience de nos axes de travail, et qu’on trouve des solutions à appliquer, et bien on a le SMILE!

 

Alors OK c’est un peu rapide mais je n’allais pas vous écrire un livre, d’ailleurs en parlant de livre, je vous conseille vraiment de lire « Morning Miracle » qui aidera les gens stressés, en retard, qui n’ont le temps de rien et qui ne prennent le temps de rien!

Je fais un focus rapide la dessus : dans ce livre vous apprendrez en gros qu’en se levant un peu plus tôt le matin, on arrive à démarrer la journée avec le sourire et à faire des choses pour soi : lecture, sport, méditation, prendre le temps de faire un bon petit déjeuner, bref on s’écoute et ça fait du bien!

On arrêtes donc de se prendre la tête ou se focaliser sur des choses insignifiantes, on pense positif car :

Le positif amène le positif!

Peu des gens qui me liront sont dans la rue, ne mange pas à leur faim ou son dans un pays en guerre, franchement il faut savoir mesurer la chance que nous avons : avoir un toit, manger à sa faim, pouvoir sortir dans la rue librement, pouvoir se soigner gratuitement ou presque!

3/ sourire :

Ça parait con comme ça mais un sourire coûte peu & pourtant amène beaucoup… la vie nous donne le moyen de sourire tout le temps mais nous le perdons avec les années, oui, quand vous croisez des enfants en bas âge ou des bébés, ils vous sourient machinalement ou font des petites mimiques qui provoquent chez vous une sensation très agréable et vous reboost! Sauf que après ce sourire est timide, il à peur de ne pas être apprécié à sa juste valeur, il à peur d’être moqué ou pas retourné! mais faire la gueule n’est pas un signe de force non, il est plutôt un signe de tristesse ou de mal être.

Un sourire ou j’aurai pu dire un compliment, car oui quand on à la positive attitude, on ne voit plus les défauts des autres mais leur qualités, apprenez à complimenter vos proches, c’est tellement motivant pour eux et enrichissant pour vous! On aide les autres avec ces petits gestes ou paroles à être bien et nous bahhhh on se sent mieux!

Essayez vous même, souriez aux gens au boulot ou au resto les gens se détendent et vous sourient, car c’est contagieux cette connerie!

Pour ceux qui ne vous répondent pas ou qui se disent « mais pourquoi il/elle me sourie ce con, je le connais pas, pas moyen que je lui sourie » bah tant pis pour eux, c’est juste qu’ils ne sont pas prêts pour voir la vie en couleur, n’ayez pas honte pour eux!

4/ Profitez…

Il ne vous reste plus qu’a profiter des petits bonheurs de la vie et puis si vous avez un coup de pompe, parce que oui ca peu arriver, et bien mettez vous un coup de Lorie et sa « positive attitude » looool ou alors répétez vous que la vie est belle et mesurez la chance que vous avez de le savoir car c’est pas donné à tout le monde!

OUI je vais un peu loin avec Lorie, mais au moins vous comprenez l’idée!

Une fois que vous vous sentirez bien, vous verrez que la vie vous le rendra!

Si vous êtes fan de lecture n’hésitez pas à lire des ouvrages inspirants, vecteur de bonne ondes et de messages positifs!

Il est évident que si vous êtes toujours en train de me lire à l’heure actuelle, c’est que cet article vous à plu, sinon euhh je ne lis pas quelque chose qui m’irrite les gars donc changez de page (rire) car la cela relève du psycho!

Voila cet article s’arrête ici, je pourrais en parler pendant des heures, mais j’ai préféré vous coucher ces quelques mots via mon blog, je me tâte à vous filmer une série de vidéos via Youtube ou IGTV genre « les tutos de Jojo adepte de la positive attitude » donc ditez moi ce que vous préférerez tien ça sera plus simple!

Je suis évidement à l’écoute de vos petits trucs pour être heureux, de vos témoignages via commentaires ou messages!

Dans l’attente de vous lire…

Joséphine

 

 

 

Changer de vie….

Hello à tous,

J’ai donc pris ma plus belle plume pour vous écrire un article sur mon (notre) changement de vie.

Alors nous n’avons pas changé de pays ni de famille, mais juste émigré quelques centaines de kilomètres plus bacs au sud ouest de la France.

 

Je plante le contexte, nous filons le parfait amour avec mon Peyo depuis 4 ans, et il avait quitté son petit appartement au sud de Paris pour venir poser ses valises à Compiègne city beach et de ce fait me rejoindre au début de nôtre idylle.

Il avait fallu lui trouver un job, une place dans mon dressing et un jeu de clefs pour qu’il se sente bien.

 

Niveau boulot, soyons clair : il à trés vite trouvé car voyez vous quand on veut on peut! Il à donc changé de domaine de prédilection pour son plus grand plaisir! Concernant la place dans le dressing IDEM ahahah il s’est très bien acclimaté à Compiègne et à trouvé sa place avec mes amis, ma famille et de nouveaux amis!

La vie parfaite quoi… nous faisions des plans sur la comète : acheter une belle maison après le mariage, faire des travaux… BREF la vie quoi!

 

Sauf que voila, Monsieur Peyo venant initialement des Landes et d’Hossegor plus précisement, nous gouttions au doux soleil du sud Ouest à chaque vacances et week end prolongés…et en rentrant en Pluicardie, j’avais toujours cette petite larme à l’oeil de quitter cet endroit ou je me sentais bien.

Rien n’y faisait, Peyo ne souhaitais pas revenir aux sources, il avait tout de même accepté de s’y marier en septembre dernier!

BIM BAM BOUM on à organisé ce mariage à distance, et le jour venu, tout le monde (ou presque) à fait le déplacement!!!! Nous étions tellement heureux que nos invités viennent des 4 coins de la France pour célébrer ce jour si important pour nous!

Evidement il faisait un temps parfait pour un mois de septembre dans les landes ( d’ailleurs je vous conseille plus d’y partir en sept qu’en Juiller!) et tout le monde s’est régalé!

 

BREFFFF surlendemain du mariage, en voiture :

 

Lui : « tu te verrais habiter ici?»

Moi : « Bahhh bien sur, ca fait 4 ans que je reclame…»

Lui : «Oui mais hors saison c’est un peu mort»

Moi : « En même temps ca ne me géne pas…»

Lui : « C’est vrai… bon ba si tu veux on vient habiter ici»

Moi : «ooooooooooooooooooooooooooooooooooooouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii (pleurs) je suis troooop heureuse (pleurs)»

 

Voila, restait plus qu’a :

– l’annoncer à notre famille et nos amis

– trouver un boulot

– trouver une maison

– faire les cartons

 

Bingo loto, on se donne 1 an de battement pour arriver histoire de tout bien faire dans les règles de l’art!

Sauf que Monsieur à eu un entretien 15 jours plus tard pour du boulot, il à été pris et à commencé début novembre…. oui, oui vous ne rêvez pas… un mois après avoir pris la décision, Peyo démarrait son premier jour de boulot!

 

Je ne m’étais pas forcement excitée pour chercher du travail de suite et bien je devais maintenant!

Inutile de vous dire qu’on m’a dit : «mais tu vas galerer à trouver du travail!», «il y a rien comme offre dans le sud ouest!» etc…

Toutes ces mauvaises énergies ne m’ont pas atteintes et j’ai trouvé un job rapidos, j’ai eu 7 offres sérieuses pour en sélectionner une!

 

Je souhaiterai revenir vers vous concernant le TRAVAIL, quand on veut bosser, on bosse! Clairement si je n’avais pas trouvé un poste équivalent, j’aurai pris un poste en dessous le temps de trouver mieux, il était hors de question que je prenne le chomage pour rapprochement de conjoint! Il m’est inconcevable (pour ma part évidement) de rester à la maison seule du matin au soir!

J’ai eu des échos de gens qui ne trouvaient pas de job depuis 2 ans… effectivement selon les secteurs cela peut différer mais il y a du boulot pour en avoir discuté avec des cabinets de recrutement ou des RH!

 

Bref, je suis arrivée début janvier soit 2 mois après mon peyo m’installer ici au bord de l’océan, nous avons habité chez mes beaux parents, nous avons loué un petit airbnb en attendant, ma belle soeur nous prête sa maison et nous allons bientôt pouvoir emménager chez nous!

Tout est une question de VOLONTE!

Alors oui, ma famille me manque terriblement ainsi que mes amis… mais ils viennent nous voir et on savoure d’autant plus ce moments privilégiés loin du stress et de la grisaille ahah même si il arrive de pleuvoir ici ou de faire gris, la vie à un goût différent ici pour moi!

Les apéros entre copines, les dimanches au rugby, les folles soirée au New bell, le marché du samedi, les repas de famille, les séances shopping me manquent…. mais il faut savoir s’écouter et savoir vraiment ou l’on se sent bien.

Mon style de vie est plus adapté a Hossegor qu’a Compiègne même si j’y ai passé les plus belles années de ma vie, je sais que je suis vraiment ici, la ou je devrais être pour être en adéquation avec moi même…

 

Nous avons eu des coup dur oui, car on avaient une vie à 1000 à l’heure à Compiègne, toujours quelque chose à faire, quelqu’un en terrasse pour un verre… mais je ne saurais vous dire comment je le sais, mais je suis vraiment heureuse!

J’ai le sourire aux lèvres, la pêche, l’envie de croquer la vie à pleine dents, l’envie d’entreprendre un million de choses, l’envie de vivre ma VIE telle que je la rêve depuis longtemps!

 

Je n’ai qu’une chose à vous dire : écoutez vous, donnez vous les moyens, suivez votre cœur, alors oui ça parait facile et un peu bateau et je vous ai peint un tableau presque parfait mais, n’oubliez pas :

le positif amène le positif

Voyez le verre à moitié plein qu’a moitié vide, prenez le bon dans chaque situations, chaque moment..; et aussi sortez vous les doigts du cul pour vous créer  votre vie !

 

J’ai écris cet article d’une traite, sans me relire après avoir mangé dans le coin d’une table dans un restaurant, alors désolé pour les fautes, la syntaxe, je l’ai écris comme je le pense et surtout comme je le ressens!

Je voudrais remercier mes amis et ma famille qui sans cesse nous on encouragé dans nos choix et dans cette grande aventure même si c’était soudain et compliqué, merci de nous envoyer vos ondes, les photos de vos enfants, les vidéos de vos soirées sans nous, les souvenirs qu’on à pu avoir… On vous aime les amis!

 

Belle journée à vous!